Le Havre

Énergie

Siemens Gamesa lance ses premiers appels d'offres

Par Robert Querret, le 17 décembre 2019

Les entreprises normandes se préparent aux premiers appels d’offres pour la future usine Siemens Gamesa de nacelles et pâles d’éoliennes en mer. Organisée par la CCI Seine Estuaire, la réunion du 12 décembre, aura permis à une cinquantaine d’entreprises, essentiellement normandes, de rencontrer au Havre une dizaine de responsables de Siemens Gamesa

Le fabricant d'éoliennes en mer Siemens Gamesa lance ses premiers appels d'offres
Le fabricant d'éoliennes en mer Siemens Gamesa lance ses premiers appels d'offres — Photo : D.R

La réunion organisée le 12 décembre, par la CCI Seine Estuaire, aura permis à cinquantaine d’entreprises, essentiellement normandes, de rencontrer au Havre une dizaine de responsables de Siemens Gamesa venus du Danemark, d’Allemagne et d’Espagne. Le fabricant d’éoliennes en mer leur a présenté ses besoins en matière d’outillages destinés à équiper les chaînes de production de son usine havraise dont la construction interviendra en 2021.

Premiers appels d’offres au second trimestre

Les appels d’offres spécifiques portant sur la conception, la réalisation, l’installation et la maintenance de ces outillages devraient démarrer au 2etrimestre 2020. « Ils seront établis à partir de cahiers des charges mettant l’accent sur la qualité et la sécurité » a notamment indiqué Jean-François Martin, responsable des achats de Siemens Gamesa. Après la lente maturation de la filière EMR normande, le rythme va donc s’accélérer et les entreprises régionales doivent se mettre en ordre de bataille. Elles seront en concurrence avec leurs homologues espagnoles et danoises. « Mais on est au Havre dans un bassin très industriel et accrocheur », constate Jean-François Martin qui souligne que la proximité constitue un atout pour ce projet havrais qui représente 150 millions d’euros d’investissement et pèse 750 emplois.

« Le projet global sera présenté durant le premier semestre 2020 » rappelle Jean-François Martin. Le site du Havre (36 ha) produira à la fois les nacelles et les pâles. Il assurera aussi l’ensemble des fonctions de stockage, de logistique et de pré-assemblage des éoliennes en bord à quai. Avec un plan de charge initial portant sur 321 nacelles et 963 pales à produire dans les 4 à 5 ans suivant sa mise en service.

Le fabricant d'éoliennes en mer Siemens Gamesa lance ses premiers appels d'offres
Le fabricant d'éoliennes en mer Siemens Gamesa lance ses premiers appels d'offres — Photo : D.R

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail