Industrie

S2M : La PME implante son banc d'essais à Vernon

Par Isabelle Evrard, le 09 juin 2015

Mécanique La filiale du groupe SKF réunie ses huit bancs d'essais moteurs sur le site de l'ex-LRBA. C'est la troisième entreprise à s'y implanter après Snecma et Keeper.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Spécialisée dans la fabrication des paliers magnétiques actifs (PMA), la société S2M (intégrée au groupe SKF en 2007) souhaitait agrandir ses locaux pour installer son nouveau banc d'essai moteur d'une puissance de 650 kWh. « Il aurait fallu réaliser de très lourds travaux dans notre usine de Saint-Marcel. Nous avons donc préféré délocaliser cette activité et il est apparu que le plateau de l'Espace était tout à fait adapté à nos besoins », confirme le directeur général de S2M, Vincent Mégret.

Installation en juin sur le site de l'ex-LRBA

La société a donc signé un bail de 10 ans avec la Société Publique Locale (SPL) qui gère le Plateau pour installer en juin ses équipements dans son nouveau bâtiment de 1.200 m². « Nous disposons d'un hall de 350 m² doté d'un pont roulant, d'un sous-sol aménagé de 250 m², de deux étages de bureau, de salles de réunion et de formation, de paillasses pour notre laboratoire ». Le sous-sol accueillera non seulement le nouveau banc d'essai moteurs mais aussi la totalité des huit bancs d'essai.

Retour aux sources

Les quinze ingénieurs de l'équipe de recherche et de développement avancé seront affectés au nouveau site dès le mois de juillet. Pour S2M, ce déménagement est un peu un retour aux sources puisque la société, à ses origines (de 1969 à 1976) travaillait comme laboratoire de recherche sur le site même du LRBA avant de se réimplanter à Saint Marcel. L'espace libéré sur le site sera utilisé pour la production, le magasin et la maintenance.

Projets offshore sous-marins

Leader mondial dans le domaine des paliers magnétiques, SKF a élargi son activité à la fabrication des moteurs électriques à basse tension à aimants permanents. Des moteurs qui ont l'avantage d'afficher des rendements énergétiques très élevés (de 10 % à 40 % de gain énergétique). La société fournit l'industrie gazière et pétrochimique, mais aussi le domaine du traitement des eaux usées (soufflantes d'air) et la climatisation industrielle. Par leur absence de contact, les paliers magnétiques fabriqués par S2M (ni billes, ni huile) peuvent être utilisés dans des environnements extrêmes. Ils ont ainsi été choisis pour équiper les compresseurs et les moteurs haute vitesse d'une installation de gaz sous-marine dans la mer de Norvège.

Une première mondiale

Une première mondiale qui sera lancée dès le mois d'août prochain : « Il s'agit de descendre les trains de compression centrifuge équipés de nos paliers magnétiques à moins 330 m au fond de la mer. Nous travaillons sur le projet depuis 2007. Il faudra deux à trois ans pour tester les équipements. Pour l'industrie du gaz, l'enjeu est énorme. Cela permettrait d'exploiter 85 % des poches de gaz sous-marines et non plus 50 % comme actuellement », explique Vincent Mégret.


(Saint-Marcel/Vernon) Dg : Vincent Mégret Effectif : 220 salariés CA 2014 : 44 M€ www.s2m.fr

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail