Manche

Industrie

Papeco investit 10 millions pour un papier d'essuyage toujours plus vert

Par Sylvie Mignard, le 19 juillet 2021

Nouveau bâtiment, nouvelle ligne de production, Papeco, un papetier de la Manche, s’adapte en permanence pour proposer à sa clientèle professionnelle des produits adaptés à ses besoins. Une manière de tirer son épingle du jeu dans un secteur d’activité dominé par les multinationales.

En plein cœur de la crise sanitaire, Papeco a dû faire face à une progression notable des demandes.
En plein cœur de la crise sanitaire, Papeco a dû faire face à une progression notable des demandes. — Photo : Papeco

Avec une production de 10 000 tonnes de papier par an et un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros en progression de 2 à 3 % chaque année, Papeco (Papeteries du Cotentin), qui compte 58 salariés, fait figure de petit Poucet par rapport aux multinationales suédoises, italiennes ou américaines qui occupent le marché. Et ce n’est pas la seule originalité de cette SAS d’Orval-sur-Sienne, dans la Manche, détenue à 100 % par ses salariés, spécialisée dans la production de papier absorbant, du papier toilette au papier d’essuyage en passant par des rouleaux de drap en papier pour les tables d’examen du secteur médical.

En plein cœur de la crise sanitaire, Papeco a dû faire face à une progression notable des demandes, certaines entreprises augmentant de 50 % leurs commandes. L’entreprise a donc dû travailler à flux tendu, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Et si l’année 2021 se révèle plus compliquée, du fait du télétravail qui implique que les entreprises consomment moins de papier et d’une hausse sensible du prix des matières premières, Papeco poursuit sa stratégie de développement. L’entreprise a ainsi remplacé un bâtiment de 1 000 m2 par un de 2 500 m2 et créé une nouvelle ligne de production. Un investissement de 10 millions d’euros financé par crédit-bail avec un accompagnement de la région au travers d’une subvention de 88 000 euros et d’un prêt à taux zéro de 850 000 euros. "Cet investissement nous permet d’élargir notre gamme de produits, de gagner en souplesse et en réactivité et d’augmenter notre capacité de production de 30 à 40 %. Nous avons ainsi pu retrouver un rythme de 5 jours sur 7 et 16 heures à 24 h par jour en fonction des besoins", remarque Emmanuel Coulon. Une manière de renforcer l’un des atouts majeurs de l’entreprise, faire du quasi sur-mesure pour sa clientèle, même pour des volumes relativement faibles.

Une stratégie axée sur l’environnement

Lors de sa reprise par les employés en 1990, elle a délibérément fait le choix de ne plus travailler avec la grande distribution, et de se tourner vers les professionnels en s’adressant à des grossistes qui distribuent 90 % de sa production auprès d’entreprises, d’usines, de collectivités, d’établissements scolaires ou de santé ou encore de prisons. "Le reste de notre activité est réalisé avec des indépendants ou des réseaux nationaux d’alimentation bio, type Biocoop, qui disposent d’un rayon hygiène", précise Emmanuel Coulon, directeur général de Papeco et actionnaire majoritaire. Dès 2007, l’entreprise a axé sa stratégie sur l’environnement et a investi, par exemple, dans une station d’épuration haut de gamme pour traiter l’eau pompée dans la rivière avant de la rejeter, un équipement opérationnel depuis 2010. Aujourd’hui, elle est d’ailleurs certifiée Ecolabel et "Origine France Garantie". Surtout, elle travaille uniquement à partir de papier recyclé collecté dans les régions environnantes puis retransformé en pâte à papier au sein même de l’entreprise. "Nous achetons du papier trié pour éviter le désencrage" poursuit Emmanuel Coulon. Atout du papier recyclé pour l’entreprise : une consommation moindre d’énergie et une participation à la préservation des arbres.

En plein cœur de la crise sanitaire, Papeco a dû faire face à une progression notable des demandes.
En plein cœur de la crise sanitaire, Papeco a dû faire face à une progression notable des demandes. — Photo : Papeco

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail