Services

Outsourcia : Trente nouveaux postes à Evreux

Par la rédaction, le 02 janvier 2015

relation clients Le spécialiste de la relation client a annoncé mi-décembre la création de 30 postes de travail supplémentaires sur son site d'Evreux. Le groupe entend ainsi répondre dès le mois de mars à la demande d'un nouveau client « assureur ».
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Implanté dans les locaux ébroïciens de GlaxoSmithKline (GSK) à la faveur d'un plan de revitalisation mené en 2011 par le laboratoire pharmaceutique britannique, Outsourcia développe sa présence normande en créant une trentaine de nouveaux postes de travail qui devraient être opérationnels dès mars prochain.




Un nouveau client assureur

Le site normand, devenu le siège Français du groupe Marocain à l'occasion du rachat de l'opérateur francilien AS-com en 2011, constitue depuis le premier site « onshore » d'Outsourcia. Un groupe qui compte à ce jour trois sites en France et quatre au Maroc et qui emploie près de 800 personnes. En France, Outsourcia totalise 300 positions de travail. Un chiffre qui va s'enrichir dès le mois de mars prochain d'une trentaine de nouvelles positions justifiées par une activité en croissance du site d'Evreux. « Nous répondons en fait à la demande d'un nouveau client dans le domaine de l'assurance », explique le directeur général d'Outsourcia, Franck Polizzi.




Cinquante nouveaux postes disponibles à termes

Pour accueillir ces ressources supplémentaires, Outsourcia investit près de 150.000 euros pour équiper un espace de 400 m² d'une cinquantaine de nouveaux postes de travail. Même s i pour l'heure l'opérateur ne compte en consacrer qu'une trentaine pour le compte de son nouveau client. Le site d'Evreux, qui a employé en fin d'année jusqu'à 130 collaborateurs, dont 70 en CDI, intervient pour le compte de clients tels que Coyote, les Éditions Atlas, GRDF ou encore Wonderbox. Reste pour le téléopérateur à recruter et former les personnels dont il a besoin. « C'est toujours un peu compliqué », reconnaît Franck Polizzi. « Notre métier est méconnu ; on l'assimile souvent à la télévente, ce que nous ne faisons pas, sauf dans le cas d'opérations de fidélisation client pour certaines marques ». Alors dans leur manière même de recruter, les opérateurs de la relation clients s'adaptent : « il y a 25 ans, on cherchait des Bac + 2/Bac + 4. On s'est aperçu que c'était une erreur car ces jeunes étaient souvent aigris car ils avaient fait des études pour faire autre chose ! » Désormais, le profil idéal a changer est clairement identifié : « c'est tout simplement quelqu'un qui a envie de faire ce métier-là ! Et en général, on reconnaît très vite ceux qui ont une vocation ». Ensuite, la formation interne fait le reste. « Au bout du copte, nous avons sur Evreux un turn-over moins élevé que dans les grosses agglomérations ».



Guillaume Ducable

outsourcia
(Evreux) P-dg : Youssef Chraïbi Effectif : 800 CA 2014: 12,2 M€ www.outsourcia.com

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition