Caen

Aéronautique

Nouveau record de trafic pour l’aéroport de Caen-Carpiquet

Par Isabelle Evrard, le 08 janvier 2020

L’aéroport de Caen-Carpiquet enregistre une nouvelle une hausse de fréquentation avec plus de 304 769 passagers commerciaux enregistrés en 2019. L’aéroport normand entre dans le top 5 des aéroports en croissance en France.

Aéroport de Caen-Carpiquet
En 2019, 154 796 passagers ont voyagé avec Air France Hop, soit 51 % du trafic de l’aéroport. — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

L’aéroport de Caen-Carpiquet, propriété de la Communauté urbaine Caen la mer, enregistre une nouvelle fois, une hausse impressionnante de sa fréquentation, puisqu’il a accueilli 304 769 passagers en 2019 (contre 274 011 en 2018). Un trafic en augmentation de 11,23 %. « L’intérêt pour le marché aérien régional n’est plus à prouver » se félicite Michel Collin, président de la Chambre de Commerce de Caen, gestionnaire de l’aéroport. « Il y a quelques années, l’aéroport de Carpiquet affichait l’étiquette de voyages d’affaires, mais aujourd’hui, avec la démocratisation du transport aérien, nous comptons une clientèle principalement familiale et touristique », ajoute le président.

Si le trafic est en hausse, les mouvements d’avion (atterrissage ou décollage) sont eux en diminution de 6,79 %, soit 194 avions en moins sur le tarmac. Cette augmentation du trafic a pu être obtenue en privilégiant le changement de la capacité des avions, plus gros et en moins grand nombre : 100 sièges sur Lyon 3 fois par jour en lieu et place de 70 sièges, ou encore 156 sièges sur Toulouse en lieu et place de 125 sièges. Avec pour objectif : « Moins d’avions pour moins de C02 . L’aviation représente environ 2 % des émissions mondiales de C02 d’origine humaine », confirme la directrice de l’aéroport Maryline Haize-Hagron.
Sur 2019, 154 796 passagers ont voyagé avec Air France Hop, soit 51 % du trafic de l’aéroport, 128 495 passagers transportés par la compagnie Volotea, soit 42 % du trafic de l’aéroport, et Flybe pour 6 % du trafic.

Une piste plus longue

Pour sécuriser et renforcer encore davantage l’attractivité de l’aéroport de Carpiquet, la piste sera allongée de 350 mètres, portant ainsi sa longueur totale à 2250 mètres ; un allongement qui entraînera logiquement la création d’une nouvelle aire de sécurité en fin de piste. Autre conséquence de ce projet : le tracé de la RD 9 serait dévié de 1,8 kilomètre, avec une connexion de la route actuelle au niveau de la sortie de Carpiquet et de Saint-Manvieu-Norrey. « Nous entamerons la phase de l’enquête publique au 2e semestre 2020 pour une ouverture de la nouvelle piste espérée pour 2023 », annonce le président de Caen la Mer, Joël Bruneau. Dans le cadre de ce projet, des actions de monitorage du bruit et de l’air ont été engagées courant 2019 : « Ils ont montré que le mouvement des avions n’entraînait ni dépassement du seuil acoustique réglementaire, ni augmentation du taux de pollution », confirme Rodolphe Thomas, vice-président de Caen la Mer.
Le projet global pour l’allongement de la piste a été chiffré à hauteur de près de 9 M€ : 6,7 M€ pour l’allongement de la piste principale, financés par Caen la mer et 2,1 M€ pour le dévoiement de la RD9, financés par le Département du Calvados.

Aéroport de Caen-Carpiquet
En 2019, 154 796 passagers ont voyagé avec Air France Hop, soit 51 % du trafic de l’aéroport. — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.