Rouen

e-commerce

Marché-privé inaugure le centre-ville numérique de Dieppe

Par S.C, le 01 juin 2017

Plus de trente commerçants dieppois ont donné leur accord pour faire partie de la marketplace "Marché-privé.boutique". Dieppe est la première ville a se doter d'un centre-ville numérique.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« L'objectif est de redynamiser le commerce local », explique Victor Gobourg, fondateur de Marché-privé.com à Rouen. Pour cela, le jeune chef d'entreprise a créé "Marché-privé.boutique", un centre-ville numérique destiné à améliorer la visibilité des commerçants sur le web et lutter contre la désertification des centres-ville. Au total, plus de 30 commerçants de Dieppe et son agglomération ont adhéré au projet comme la bijouterie Schnellbach, L'épicerie Olivier, la boucherie Bréant, l'entreprise Marchand, ou encore la poissonnerie A l'écaille d'or. « Il y a un véritable retard dans la transition numérique des commerçants par manque de temps, de compétences et de moyens financiers. Les commerçants perdent au niveau national 15% de CA depuis 2007. Dans le même temps, un commerçant sur deux dispose d’un site web et seulement 31% de ces commerçants commercialisent leurs produits en ligne. Autre constat, les centes-villes subissent une désertification et le taux de vacance ne fait qu'augmenter au profit des centres commerciaux et d’internet.»

Une vitrine virtuelle

"Marché-privé.boutique" offre aux commerçants partenaires une vitrine virtuelle pour leurs produits et permet aux clients d'acheter en ligne en 3 clics, 7j/7 et 24h/24. Après avoir passé leur commande, les clients ont le choix de retirer leurs achats en boutique (click and collect), ou de se faire livrer à domicile le jour même.  « Il faut s'adapter aux nouveaux modes de consommation en préservant les métiers traditionnels. Être présent sur Internet c'est s'ouvrir à de nouvelles opportunités et élargir sa zone de chalandise », assure le P-dg de Marché-privé. La nouvelle marketplace n'a cependant pas vocation à remplacer Marché-privé, modèle basé sur les ventes privées: « C'est une évolution qui se veut complémentaire», insiste Victor Gobourg. Après l'ouverture du centre-ville numérique de Dieppe, Marché-privé prévoit l'ouverture d'autres villes en Normandie, comme Rouen, Evreux, Louviers, Le Havre, ou encore Caen. L'entreprise souhaite ouvrir 10 villes d'ici la fin 2017 et être présente dans 45 villes fin 2018 en France, avant un lancement européen.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail