Manche

Énergie

LM Wind Power : Le fabricant de pales d'éoliennes met le cap sur Cherbourg

Par Guillaume Ducable, le 03 mars 2017

Le fabricant danois de pales d'éoliennes confirme son projet d'implantation à Cherbourg. La future usine pourrait employer jusqu'à 550 personnes.

Pales d'eolienne
Pales d'eolienne — Photo : CC0

Le fabricant danois de pales d'éoliennes LM Wind Power a confirmé le 23 février dernier son implantation à Cherbourg à compter de 2018. Le chantier du futur site industriel de LM Wind Power (près de 45 M€) devrait démarrer dans le courant du mois de mars. Un site qui prévoit d'employer à termes près de 550 personnes.

LM Wind Power racheté par GE

Le Danois LM Group Holding, propriétaire de LM Wind Power, avait engagé en octobre dernier des discussions avec General Electric (GE) en vue du rachat de sa filiale. L'opération, qui doit être confirmée avant l'été, n'aura finalement pas eu d'impact négatif sur les négociations en cours en vue de l'implantation normande du fabricant de pales d'éoliennes.

L'industriel vise le marché européen

LM Wind Power justifie son implantation par les perspectives de marchés au plan européen, au-delà des seuls parcs programmés -mais pas encore construits- au large des côtes françaises. Le groupe précise également que la décision d'investissement doit beaucoup à l'accord signé avec GE pour la fourniture des pales destinées à équiper sa turbine Haliade. Le site de Cherbourg devrait produire les plus longues pales du marché offshore (88,4 mètres). Des pales « à la pointe de la technologie qui permettent de réduire le coût de production de l'énergie et ainsi rendre l'éolien en mer aussi compétitif que l'éolien terrestre, les énergies fossiles et l'énergie nucléaire », explique Alexis Crama, vice-président offshore chez LM Wind Power.

40 millions d'euros déjà investis par PNA

L'usine de LM Wind Power va s'installer sur un site portuaire aménagé spécialement par Ports Normands Associés (PNA), l'autorité portuaire pilotée par la région Normandie, qui a lourdement investi sur le site avec la réalisation d'un quai lourd et l'aménagement de terre-pleins. L'investissement de 40 millions d'euros a été réalisé par la Région (60 %) et le département de la Manche (40 %). « Une extension de 39 hectares doit par ailleurs servir de zone d'assemblage des éoliennes : 60 millions d'euros, dont 10 millions de l'État à travers le contrat de plan interrégional et 15 millions du Feder (fonds européen), 35 millions étant pris en charge par la Région et le Département », précisent les collectivités.

Pales d'eolienne
Pales d'eolienne — Photo : CC0

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.