Normandie

Attractivité

Point de vue Leviers de compétitivité

Par Sébastien Colle, le 09 avril 2019

Les organisations humaines à visées économiques cherchent en permanence les moyens d’améliorer leurs performances et leur productivité.

L'édito
L'édito — Photo : Le Journal des Entreprises

Les organisations humaines à visées économiques cherchent en permanence les moyens d’améliorer leurs performances et leur productivité. Pour y parvenir, de nombreux leviers peuvent être actionnés. Parmi les outils traditionnels utilisés pour gagner en performances, une entreprise peut se servir de l’investissement, de la recherche de nouveaux marchés ou encore de l’innovation. Mais l’économie n’est pas un monde figé, elle doit aussi évoluer avec les aspirations de la société et trouver de nouvelles voies en adéquation avec les attentes de son époque. Ainsi, avec l’intérêt croissant des populations pour la préservation de l’environnement, la mise en place de normes destinées à favoriser des pratiques de production plus vertueuses s’impose de plus en plus, aussi bien en termes d’image pour l’entreprise, qu’en termes de compétitivité. Une démarche qui apporte une différenciation selon Sabrina Fraud, coordinatrice chez MuRata à Caen, spécialisé dans la fabrication des composants électroniques passifs. « Beaucoup de nos clients sont sensibles à notre démarche environnementale (Iso 14001, NDLR), cela apporte un plus dans le produit fini. » Intérêts économiques et environnement trouvent alors un terrain d’entente, une convergence salutaire gagnant/gagnant.

Évolutive par nature et nécessité, l’entreprise trouve matière à se transformer dans de nombreux champs de ses activités. Ainsi, dans le domaine des ressources humaines et de l'attractivité, l’entreprise 4.0 doit pouvoir proposer un cadre de vie attrayant et des valeurs partagées par des salariés souvent jeunes et en quête de sens et de bien-être au travail. Entreprise de services numériques, Attineos (Rouen) s’est engagée dans cette voie pour séduire les jeunes cadres qu’elle convoite en installant ses nouveaux locaux dans le quartier « éco-durable » Luciline, offrant la promesse d’un lieu ouvert sur la cité, près des bords de Seine, de nombreux équipements sportifs et lieux de convivialité. Des lieux aussi disponibles en interne avec l’installation de coins détente, type salle de baby-foot, dans l’esprit Google. Un effort d’adaptation nécessaire à un moment où la dernière étude de l’Apec révèle qu’il est plus difficile que jamais en 2019 de recruter ses cadres…

Ce billet a été publié dans Le Journal des Entreprises édition Normandie n°381, avril 2019.

L'édito
L'édito — Photo : Le Journal des Entreprises