Normandie

Banque

Les services, moteur de performance pour le Crédit Agricole Normandie Seine

Par Robert Querret, le 27 mars 2019

Le Crédit Agricole Normandie Seine affiche des indicateurs d’activité orientés à la hausse et passe le cap des 200 000 sociétaires.

Françoise Boscus-Galasso, directrice générale adjointe, Pascal Lheureux, président et Nicolas Denis, directeur général du Crédit Agricole Normandie Seine, lors de la présentation des résultats de la banque régionale le 26 mars.
Françoise Boscus-Galasso, directrice générale adjointe, Pascal Lheureux, président et Nicolas Denis, directeur général du Crédit Agricole Normandie Seine, lors de la présentation des résultats de la banque régionale le 26 mars. — Photo : R.Q

Avec un produit net bancaire de 354 millions d’euros et un résultat net social de 103 millions en 2018, le Crédit Agricole Normandie-Seine a vu ses résultats affectés en volume par la baisse des taux d’intérêt qui affaiblissent la marge d’intermédiation de la profession. Mais « c’est par le développement des services que l’entreprise demeure performante » souligne Nicolas Denis son directeur général.

Avec 15,8 milliards d’euros d’encours d’épargne (+ 2,8 %) dont 10,5 réinvestis sur le territoire (+ 4,8 %), 12,8 milliards d’encours de crédits (+ 8,3 %), et 400 000 contrats d’assurance (+ 3,5 %), tous ses indicateurs d’activité sont orientés à la hausse.

Le cap des 200 000 sociétaires

Le Crédit Agricole Normandie-Seine, qui emploie 1 900 collaborateurs et dont le centre décisionnel est à Bois-Guillaume, demeure le principal financeur des particuliers et des entreprises en Seine-Maritime et dans l’Eure. « Le développement de notre territoire passe par l’accompagnement des filières d’avenir que sont la création d’entreprise, le tourisme et la transition énergétique » indique Françoise Boscus-Galasso, directrice générale adjointe. La banque en comptait 639 000 clients à fin décembre (+ 1,2 %), dont 30 000 nouveaux venus en 2018. Plus encore, elle a franchi le cap des 200 000 sociétaires. « Notre modèle mutualiste est plus que jamais contemporain » constate Pascal Lheureux, son président très attaché à la performance sociétale de l’entreprise qui se traduit notamment par une politique de mécénat de 1,5 million soutenant chaque année 300 actions locales.

Françoise Boscus-Galasso, directrice générale adjointe, Pascal Lheureux, président et Nicolas Denis, directeur général du Crédit Agricole Normandie Seine, lors de la présentation des résultats de la banque régionale le 26 mars.
Françoise Boscus-Galasso, directrice générale adjointe, Pascal Lheureux, président et Nicolas Denis, directeur général du Crédit Agricole Normandie Seine, lors de la présentation des résultats de la banque régionale le 26 mars. — Photo : R.Q

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture