Rouen

Technologies

Les films antibactériens de ProtectECRAN décollent avec la crise du coronavirus

Par Sylvie Mignard, le 29 septembre 2020

La start-up rouennaise ProtectECRAN a vu son activité décoller grâce à ses protections antibactériennes labellisées « anti-coronavirus » pour écrans tactiles.

Le film protecteur de ProtectECRAN peut être disposé sur tous types d'écrans tactiles.
Le film protecteur de ProtectECRAN peut être disposé sur tous types d'écrans tactiles. — Photo : © iStock

Avec la crise du Covid-19 et le risque de contamination lié au virus, la start-up rouennaise ProtectECRAN (160 000 euros de chiffre d’affaires en 2019), installée au village by CA de Rouen, s’est retrouvée en pleine lumière grâce à ses protections antibactériennes. La société co-fondée par Olivier Maillet et Sébastien Heurtaux, en 2015, développe des films bactéricides, antichocs, anti-pluie et anti-traces pour écrans tactiles. Pour apporter une solution de protection aux risques de contamination, Olivier Maillet a travaillé, en collaboration avec un industriel du sud de la France, sur un prototype doté d’une colle repositionnable. « Je souhaitais élaborer un produit français avec le moins de chimie possible », explique l’entrepreneur. Pour mettre au point son film protecteur, le dirigeant utilise l’action antimicrobienne des ions argent, proposée par le géant mondial du secteur, le suisse Sanitized. En pratique, le film empêche la contamination manu portée. « Les 100 à 1 000 bactéries par cm2 sur les mains ne peuvent se développer et se multiplier sur le film. Donc, la personne qui touche un écran après vous, si vous êtes porteurs de germes bactériologiques, ne craint rien. »

ProtectECRAN souhaite développer ses solutions tant en matière de films antibactériens, qu’antichoc ou antipluie. « Je suis intimement convaincu que nos solutions ont la capacité de diviser par deux le nombre de maladies nosocomiales en milieu hospitalier, en protégeant systématiquement tous les écrans, toutes les poignées de portes, toutes ces surfaces où peuvent se multiplier microbes et bactéries », commente Olivier Maillet. La société a été sollicitée pour proposer des produits destinés aux compteurs écrans de moto afin que les traces de pluie n’interdisent pas la lecture. Et les grandes entreprises intéressées par ce type de protection sont nombreuses parmi lesquelles La Poste, JC Decaux, Aéroports de Paris, Leclerc, ou encore la Française des Jeux.

Devenir numéro un de la protection d’écran en Europe

Avec la crise sanitaire, les sollicitations se sont multipliées auprès de ProtectECRAN, d’autant plus nombreuses que, début juillet, deux des produits de la jeune entreprise ont été labellisés anti-coronavirus. « Au bout de 15 minutes, 95 % des coronavirus sont détruits et 99,9 % au bout d’une heure et ce, sept jours sur sept et 24 heures sur 24 ! », s’enthousiasme l’entrepreneur. Une protection antibactérienne et antivirus garantie pendant 24 mois dans l’univers de l’industrie ou de la restauration, et pendant 12 mois dans celui de la santé. Résultat, l’entreprise compte aujourd’hui sept collaborateurs permanents appuyés par une dizaine de consultants, des commerciaux spécialisés par secteurs d’activité : cinéma, distribution automatique, restauration rapide, etc.
De plus, elle travaille avec des distributeurs au Maroc, en Italie ou encore en Belgique. À plus long terme, l’objectif de l’entreprise est de devenir " le numéro 1 de la protection d’écran en Europe ». Une ambition que devrait confirmer le chiffre d’affaires en hausse de l’entreprise : après 160 000 € en année 1 (2019), le dirigeant table sur plus de 700 000 € en année 2 et espère doubler, voire tripler ce chiffre dès la troisième année.

Le film protecteur de ProtectECRAN peut être disposé sur tous types d'écrans tactiles.
Le film protecteur de ProtectECRAN peut être disposé sur tous types d'écrans tactiles. — Photo : © iStock

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail