Seine-Maritime

Commerce

Lepage s'engage dans la joaillerie éthique et responsable

Par Sébastien Colle, le 07 février 2022

Joaillerie familiale depuis cinq générations, implantée à Rouen, Le Havre et Lille, Lepage s’est engagé dans une production éthique et responsable. L’entreprise est la première maison multimarques indépendante au monde certifiée par le Responsible Jewellery Council (RJC) Cop 2019.

Tradition et outils numériques se marient chez Lepage.
Tradition et outils numériques se marient chez Lepage. — Photo : Sébastien Colle

Alors qu’elle fête ses 100 ans en 2022, la joaillerie familiale Lepage (65 salariés ; 30 M€ de CA) poursuit une tradition de métiers d’art à la française, avec le diamant pour signature, tout en s’engageant dans la modernité avec son site marchand, et vers une joaillerie éthique et responsable.

Un sourcing de la mine à la distribution

Elle est ainsi la première maison multi-marques indépendante au monde certifiée par le Responsible Jewellery Council (RJC) Cop 2019. Créé en 2005, l’organisme a pour mission de certifier les bonnes pratiques des entreprises contribuant à la chaîne d’approvisionnement de l’or ou des diamants, de la mine jusqu’à la distribution. "L’objectif est d’avoir un "sourcing" responsable pour nos matières premières. Cette démarche oblige nos fournisseurs à garantir que l’or, ou les diamants, que nous leur achetons respectent des normes qui définissent les pratiques environnementales, sociales et éthiques dans le respect des droits de l’Homme", explique Franck Lefrançois, dirigeant de Lepage. Une démarche que la direction applique à sa propre marque de bijoux (50 % du chiffre d’affaires de l’entreprise) et qu’elle souhaite essaimer. "Nous voulons emmener l’ensemble de nos marques vers cette démarche", souligne le dirigeant.

Une démarche de recyclage

Pour poursuivre dans sa démarche responsable, Lepage s’est engouffré dans le mouvement vintage qui touche aussi bien les véhicules avec le courant "Young timers", l’habillement que l’horlogerie. La vente de montres d’occasion est ainsi devenue une activité dédiée sur le site marchand de la joaillerie. "Le 10 de chaque mois nous proposons une sélection de montres vintage, entièrement révisées. Elles sont exposées en ligne sur le site et dans chacune de nos trois boutiques de Rouen, Le Havre et Lille. Une démarche qui s’inscrit dans une pratique durable de l’horlogerie", précise Franck Lefrançois.

Le recyclage s’applique également régulièrement dans le domaine de la joaillerie, nombre de clients souhaitant moderniser des bijoux anciens (des bagues à 80 % de la demande) dans les ateliers Lepage de Rouen et Lille. Une démarche pour laquelle le joaillier s’est doté d’outils de fabrication 3D. "Lorsque nous avons rénové la boutique de Rouen en 2017, nous voulions proposer de nouveaux services. L’impression 3D en cire permet au client d’essayer le bijou dans son volume, avant de le valider. Il n’y a plus besoin de réaliser de maquette", explique Valérie Lefrançois, dirigeante associée.

Site Internet marchand qui réalise 25 % du chiffre d’affaires global de l’entreprise, outils numériques de dernières générations pour réaliser des bijoux : Lepage présente un visage empreint de tradition et de modernité pour son centenaire. La joaillerie franchit même encore un cap en termes d’image avec la mise en place de sa première campagne de communication nationale, dédiée à sa collection anniversaire 1922.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition