Normandie

Conjoncture

L'emploi cadre confirme sa bonne santé en Normandie

Par Sébastien Colle, le 27 février 2019

L’enquête annuelle de l’Apec pour la Normandie révèle une progression des embauches de cadres comprise entre +4 % et +8 % pour l’année 2019.

Photo : rawpixel - CC0 Pexels

Menée auprès de 531 entreprises, l’enquête annuelle de l’Apec sur l’état de l’emploi des cadres estime qu’entre 6 680 et 6 940 cadres devraient être recrutés en 2019 dans la région Normandie. Des chiffres qui permettent de confirmer la bonne santé de l’emploi des cadres et d’établir une progression des embauches comprise entre +4 % et +8 % par rapport à 2018.

Entreprises recherchent jeunes cadres

Selon l’étude de l’Apec, les cadres disposant de 1 à 5 ans d’expérience sont les plus recherchés par les recruteurs, avec 30 % des recrutements prévus sur cette catégorie (32 % pour l’ensemble France métropolitaine). Les débutants pourraient également profiter de la dynamique du marché, mais dans une moindre mesure avec 12 % des embauches prévues.

Les fonctions les plus porteuses se retrouvent dans le commercial (19 % des embauches), les études R & D (15 % des embauches) et la production industrielle/chantier (14 % des embauches). Parmi les secteurs les plus porteurs pour les recrutements de cadres se distinguent les services et l’industrie, avec respectivement 52 % et 29 % des recrutements en Normandie. De son côté, le secteur du commerce devrait connaître une évolution en 2019 avec 12 % des recrutements. Au total, pour la région Normandie, 11 % des entreprises envisagent d’accroître leur effectif de cadres, et 4 % de le réduire. Un indice de confiance plus important en Seine-Maritime qu’ailleurs dans la région avec 13 % des entreprises qui envisagent de recruter des cadres.

Une année 2018 en forte hausse

Le bilan de l’emploi cadre 2018 est très positif avec une hausse des recrutements de 21 % par rapport à 2017, soit 6 440 cadres. « C’est un niveau de recrutement qui correspond à celui d’avant la crise de 2008 », souligne Marc Lesueur, délégué régional de l’Apec. La Normandie s’est montrée plus dynamique que la tendance nationale à 11 % en 2018. Au total, 2 180 postes de cadres ont été créés en 2018 en Normandie, soit plus du double par rapport à 2017, pour un ensemble de 123 880 cadres fin 2018 (en hausse de +1,8 % sur un an).

L’étude révèle enfin que les promotions internes au statut cadre ont fortement progressé au sein des entreprises (+31 % par rapport à 2017) et représentent 2 690 promotions. « Cela permet de comprendre dans quelle mesure les entreprises utilisent leur vivier interne. Le potentiel de mobilité dans l’entreprise a été utilisé de manière plus importante en 2018, notamment pour accéder à des compétences non présentes sur le marché, grâce à de la formation, du tutorat, un investissement de la part de l’entreprise », analyse Marc Lesueur, qui voit dans ce levier un choix stratégique de l’entreprise : « Cela permet à l’entreprise de montrer aux salariés les possibilités d’évolution et envoie un message positif de dynamisme ».

Photo : rawpixel - CC0 Pexels

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture