Calvados

Distribution

Legallais investit 20 millions pour réorganiser ses flux logistiques

Par Isabelle Evrard, le 11 janvier 2023

Legallais, le spécialiste de la distribution de quincaillerie à destination des professionnels du bâtiment, a investi 20 millions d’euros dans un double projet d’extension et de construction de plateforme logistique à Saint-André-sur-Orne, en Normandie. Ces deux nouvelles infrastructures lui permettent de réorganiser totalement ses flux logistiques.

La nouvelle extension de 3 000 m2 entièrement automatisée est équipée de 52 robots dernière génération.
La nouvelle extension de 3 000 m2 entièrement automatisée est équipée de 52 robots dernière génération. — Photo : maryvonne-desdoits

Avec une croissance moyenne de 10 % par an, Legallais (400 M€ de CA, 1 250 salariés), un distributeur normand de quincaillerie à destination des professionnels du bâtiment, filiale du groupe parisien Grand Comptoir (1 500 salariés, 500 M€ de CA), a dû pousser les murs de sa plateforme logistique de Saint-André-sur-Orne, dans le Calvados : "Nous sommes arrivés dans cette zone industrielle totalement vide en 2005. À l’époque, ce bâtiment de 12 000 m2 nous paraissait bien trop grand !", reconnaît Philippe Casenave-Péré, président du groupe Grand Comptoir. Mais depuis, pour répondre aux volumes de commandes croissantes de ses quelque 80 000 clients, Legallais, dont le siège est installé à Hérouville Saint-Clair, a dû revoir son organisation et investir vingt millions d’euros dans un nouvel entrepôt logistique : un projet qui lui permet de doubler sa capacité de stockage, le site passant de 24 000 m2 à 45 000 m2.

10 000 références supplémentaires

Daniel Malouf, directeur général de Legallais
Daniel Malouf, directeur général de Legallais - Photo : maryvonne-desdoits

Les 45 000 m2 sont répartis en trois espaces afin de séparer les flux non mécanisés, mécanisés et automatisés. "Une infrastructure moderne qui nous permet d’absorber les hausses de volumes, qui varient entre 8 à 10 % chaque année, et de soutenir nos ambitions de développement. Notre objectif étant de doubler de taille d’ici 2030", confirme Daniel Malouf, directeur général de Legallais. "Dès 2023, nous allons rajouter 10 000 références additionnelles dans cet entrepôt tout en garantissant notamment une livraison en moins de 24 heures. Une commande passée avant 17 h en France, et 19 h en Normandie, est livrée le lendemain." Un engagement de livraison sous 24 heures qui a nécessité une refonte complète de la logistique pour que les commandes soient préparées le plus rapidement possible. "La réorganisation des flux sera finalisée en mars 2023 et nécessitera le mouvement de deux tiers des 130 000 emplacements actuels. L’entrepôt historique de 24 000 m2 qui accueille encore les deux types de flux va progressivement se vider des références non mécanisées et sera exclusivement consacré aux références qui peuvent être mécanisées, c’est-à-dire celles qui peuvent entrer en carton", détaille Sandrine Graizon, directrice logistique.

Quarante recrutements en cours

Une commande passée avant 17 h en France, et 19 h en Normandie, est livrée le lendemain.
Une commande passée avant 17 h en France, et 19 h en Normandie, est livrée le lendemain. - Photo : maryvonne-desdoits

Jouxtant cet espace, la nouvelle extension de 3 000 m2 entièrement automatisée, équipée de 52 robots dernière génération de l’entreprise autrichienne spécialisé dans la robotisation des entrepôts logistiques Knapp (6 500 salariés), permet de créer 43 000 emplacements supplémentaires. Deux allées supplémentaires de racks (système de rangement industriel) seront ajoutées d’ici 2025 pour porter la capacité de stockage de l’extension automatisée à 96 000 emplacements. Les 18 000 m2 du nouveau bâtiment construit à proximité seront dédiés à l’accueil des références non mécanisées et volumineuses qui sont actuellement stockées à l’extérieur.

Les deux bâtiments sont, par ailleurs, pourvus d’une centrale photovoltaïque et d’un système de chauffage par pompe à chaleur destinée à l’autoconsommation énergétique du site.
Un investissement qui permet à l’entreprise de continuer à construire sa croissance sur le territoire de Saint-André-sur-Orne et de continuer à recruter dans l’agglomération caennaise. Sur les 1 250 collaborateurs de Legallais, le site de Saint-André-Sur-Orne fait travailler 250 salariés. Si l’équipement automatisé vise à optimiser la préparation des commandes et améliorer la qualité de vie au travail, il ne remplace pas l’effectif existant. Lors de la mise en service de ce nouvel espace, cinquante emplois ont été créés, principalement sur des postes de magasiniers, et quarante sont en cours de recrutement.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition