Orne

Textile

Le spécialiste du vêtement professionnel Kiplay mise sur la croissance externe

Par Sylvie Mignard, le 19 mars 2020

Spécialiste du vêtement professionnel, Kiplay mise sur la technologie et sur un développement par croissance externe.

Marc Pradal, PDG de Kiplay (Orne)
Marc Pradal, PDG de Kiplay, a racheté en mars 2019 la société Lingerie Industrielle de Normandie. — Photo : © Marc Pradal/DR

Technologie et esprit créatif guident les développements produits de Kiplay (49 salariés, 10 M€ de CA), entreprise spécialisée dans le vêtement de travail et le prêt-à-porter, à Saint-Pierre d’Entremont dans l’Orne. « Depuis plusieurs années, nous orientons notre recherche vers des vêtements de travail intégrant de la technologie, notamment des éléments chauffants ou lumineux », explique Marc Pradal, PDG de Kiplay. L’entreprise propose ainsi des vêtements qui rendent leurs utilisateurs visibles à 300 mètres, grâce à des LED. Des parkas connectées ont également été développées, utilisables avec un smartphone pour allumer les LED, chauffer le vêtement, mais aussi déclencher un signal d’alerte s’il n’y a pas de mouvement. « Nous avons mis au point des prototypes, mais, pour une production en série, c’est plus complexe à mettre en œuvre », souligne le dirigeant.

Rachat de l’entreprise LIN

Autre axe de développement de l’entreprise, la location de linge, le tiers du marché des tenues de travail se développant désormais sur ce segment. En effet, de nombreux clients préfèrent que les vêtements de travail de leurs collaborateurs soient loués et entretenus par une entreprise tierce. « Ce constat nous a conduits à racheter, en mars 2019, la société LIN (Lingerie industrielle de Normandie) basée à Saint-Georges-des-Groseillers, dans l’Orne », précise Marc Pradal. « Cela nous a permis de fidéliser des clients qui recherchaient ce service et auraient pu se tourner vers la concurrence. De plus, nous allons mieux maîtriser le lavage et au final, améliorer la mise au point des produits », assure le PDG de Kiplay. Les clients cherchent toujours davantage de services, notamment dans le stockage et la livraison des produits. L’entreprise a ainsi mis un site internet à leur disposition pour les commandes. « Nous regroupons les demandes, procédons à la fabrication des produits puis les redistribuons vers les utilisateurs », poursuit Marc Pradal. Et pour faire face à la demande, Kiplay a investi 600 000 € dans une plateforme de distribution de 2 000 m² sur son site historique Saint-Pierre-d’Entremont.

Miser sur le Made in France

Kiplay (Orne) au salon Feno à Caen
Kiplay (Orne) au salon Feno à Caen - Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Parallèlement au développement de son activité vêtements professionnels, l’entreprise a décidé de miser sur le prêt-à-porter « made in France ». Depuis 2016, Kiplay a décidé de réintégrer la fabrication de ses vêtements en France, après avoir délocalisé une très grande partie de sa production à l’étranger. Une approche qui lui permet de développer sa propre marque, mais aussi d’intervenir pour de jeunes créateurs de jeans. Kiplay fabrique ainsi pour les marques normandes AVN et Monsieur Falzar, mais aussi des sociétés plus connues comme Le Slip Français pour la réalisation de pantalons, shorts et autres vestes en toile. « Notre objectif est de développer notre marque sur le prêt-à-porter, qui ne représente aujourd’hui que 10 % de notre activité », selon Marc Pradal. Une ambition portée dans un premier temps pour la France, avec en ligne de mire, à terme, l’export.

 

49 salariés

10 M€ de CA

L.I.N., 400 000 € de CA

Marc Pradal, PDG de Kiplay (Orne)
Marc Pradal, PDG de Kiplay, a racheté en mars 2019 la société Lingerie Industrielle de Normandie. — Photo : © Marc Pradal/DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail