Cherbourg

Artisanat

Le parapluie de Cherbourg vise l’international

Par Isabelle Evrard, le 07 juillet 2020

En 2018, Charles Yvon a repris les rênes de l'entreprise de parapluies haut de gamme « Le véritable Cherbourg », créée par son père. Rebaptisée « Le parapluie de Cherbourg » en mars 2020, l’entreprise veut multiplier par deux son chiffre d’affaires à l’export.

Charles Yvon, dirigeant du Parapluie de Cherbourg
Charles Yvon: " J’ai souhaité remettre le parapluie au cœur de l’entreprise, mais aussi accentuer le référencement sur internet en incluant Cherbourg dans la dénomination du produit ». — Photo : © Le Parapluie de Cherbourg

Nouvelle génération à la tête de l’entreprise familiale depuis juillet 2018, Charles Yvon a entrepris de redynamiser la manufacture de parapluies haut de gamme « Le véritable Cherbourg » – une des dernières en France-, basée à Cherbourg. À commencer par un changement de nom en mars dernier, quelques semaines avant le confinement, pour devenir « Le parapluie de Cherbourg » et un logo brodé plus épuré. « Cette crise m’a conforté dans l’idée que nous devons travailler le plus en local possible. J’ai souhaité remettre le parapluie au cœur de l’entreprise, mais aussi accentuer le référencement sur internet en incluant Cherbourg dans la dénomination du produit », explique le dirigeant qui a misé sur le développement du chiffre d’affaires à l’export ainsi que sur le nombre de revendeurs en France. « En un an et demi, nous sommes passés de vingt revendeurs à plus de soixante et une progression du chiffre d’affaires de + 70 %, dont 20 % à l’export », assure Charles Yvon. Alors qu’il réalise un chiffre d’affaires de près de 1,3 million d’euros sur 2019, Charles Yvon espère dépasser les deux millions cette année. « On espère atteindre les 30 à 40 % à l’international », ajoute-t-il. Avec six mois de commandes d’avance, l’entreprise n’a pas trop souffert du confinement imposé pendant la crise sanitaire et le chef d’entreprise mise sur le retour des touristes pendant l’été : « Le mois d’août est le 2e mois où nous travaillons le plus avec décembre », confirme-t-il. L’entreprise mise également sur la progression des ventes via son site de e-commerce : « En 2019, nous avons multiplié nos ventes par 2,5 en un an et cette année, rien qu’au mois de janvier, nous avons déjà doublé nos ventes, si l’on compare à janvier 2019 ».

Renforcer l’image de marque

Le Véritable Cherbourg s'associe à l'entreprise Saint James
Le Véritable Cherbourg s'associe à l'entreprise Saint James - Photo : © DR

Charles Yvon cherche à valoriser l’image de marque de sa société grâce à de nouvelles collaborations avec des maisons prestigieuses dont les Tricots Saint James, les groupes LVMH et Richemont, pour lesquels l’entreprise conçoit des parapluies dédiés. « Le marché des cadeaux d’affaires se développe et peut représenter jusqu’à 30 % de notre chiffre d’affaires », reconnaît le dirigeant.

En octobre 2019, l’entreprise cherbourgeoise est également devenue fournisseur pour la boutique de l’Élysée. Trois mois plus tard, en janvier 2020, le modèle anti-bourrasque est sélectionné pour être présenté à la Grande Exposition du Fabriqué en France à L’Élysée. L’entreprise a également créé un parapluie innovant dédié à la sécurité : le ParaPactum est étudié pour assurer la protection des VIP et des personnalités politiques et utilisé notamment par le président de la République et le Parlement européen : « C’est un parapluie sans autre équivalent dans le monde à ce jour. Breveté, les matériaux qui le composent et son architecture sont à toutes épreuves. Le parapluie est un véritable bouclier face au lancé de projectiles, coup de couteau ou encore face à des attaques de chiens », détaille le dirigeant.

Une production en forte hausse

C’est en 1986, vingt-trois ans après la sortie du film « Les Parapluies de Cherbourg », que Jean-Pierre Yvon, photographe issu d’une grande famille de tanneurs, revient dans sa ville natale de Cherbourg et crée la marque de parapluie « Le Véritable Cherbourg ». Aujourd’hui, la manufacture emploie plus d’une vingtaine de salariés (contre dix en 2018) et a ouvert sa boutique en propre au cœur de Cherbourg. L’entreprise est passée d’une production de 6 000 parapluies à 15 000 par an depuis 2018. Chaque parapluie fabriqué nécessite une trentaine d’opérations réalisées manuellement, d’où la qualification « haut de gamme » du produit et un prix de vente démarrant à 125 euros la pièce. La marque a reçu de nombreux prix tels que les Trophées INPI, Made in France, Stars et Métiers, ou encore le label Qualité tourisme. Le Parapluie de Cherbourg est devenu Entreprise du Patrimoine Vivant en mai 2019.

Charles Yvon, dirigeant du Parapluie de Cherbourg
Charles Yvon: " J’ai souhaité remettre le parapluie au cœur de l’entreprise, mais aussi accentuer le référencement sur internet en incluant Cherbourg dans la dénomination du produit ». — Photo : © Le Parapluie de Cherbourg

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail