Le Havre

Le Havre : Eurasia doit investir 23 M€ sur l'ancien site SAGE

Par la rédaction, le 08 janvier 2010

Alors qu'elle vient de remporter la consultation lancée par la ville duHavre, Eurasia annonce l'aménagement de 78.000m² sur le site des anciens entrepôts SAGE auHavre.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Situés en zone portuaire, les anciens entrepôts SAGE offrent une très grande capacité de stockage. Séduite par cette opportunité, la société d'investissement immobilier Eurasia a remporté l'appel à commercialisation lancée par la ville duHavre. Après une rencontre lors de la convention d'affaires «China-Europa», des négociations sont en cours afin de concrétiser le projet du groupe franco-chinois qui souhaite développer «Eurasia centre», un complexe dont l'activité commerciale sera dédiée au commerce de gros, semi-gros et à l'import-export avec les pays d'Asie et notamment la Chine.




Un projet de taille «C'est notre plus gros coup depuis notre création en 1993», s'enthousiasme Hsueh-Sheng Wang, le responsable du groupe Eurasia. Composé à 60% d'un actionnariat français et à 40% de chinois, le groupe dispose de 270.000m² de magasins, showroom et bureaux au Nord de Paris essentiellement. «C'est la première fois que nous nous installons aussi loin». Avec le projet havrais de 78.000m², le groupe franco-chinois devrait ainsi augmenter sa capacité de près de 25%. L'Eurasia centre devrait comporter un ensemble de modules d'exploitation de 1.200 à 2.500m² par unité, soit 50 lots au total. Parmi les différentes activités prévues, 25% de la surface doit être consacrée aux marchandises de textile, chaussures, décoration, bazar et maroquinerie et 25% à l'ameublement, décoration de la maison et matériaux de construction. Pour l'export le groupe prévoit des produits haut de gamme tels que le vin. Au total, 15% de la surface sera dédiée au conditionnement du vin et 15% au conditionnement des marchandises pour l'envoi vers la Chine. «Ce qui nous intéresse pour l'export ce sont des produits de luxe comme le foie gras dont les Chinois sont très friands, ainsi que la maroquinerie de luxe». Eurasia a prévu un investissement de 23M€ pour cette acquisition auHavre: «Avec l'aménagement des routes et les intérieurs». La part à l'import devrait représenter 60 à 70% de l'activité, le reste pour l'export. Et si on parle emploi, monsieur Wang prévoit la création de: «200 à 700 emplois, si on compte quepour100m² nous avons besoin d'une personne». Le responsable d'Eurasia qui annonce que 30.000m² sont déjà loués: «Ce qui nécessite déjà l'embauche de cinquante personnes».

Sébastien Colle

Contact: Zheng Li: 01 48 39 21 61

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.