Eure

Transport

Le groupe de transport Vallée investit 11 millions dans un nouveau siège social

Par Isabelle Evrard, le 19 janvier 2022

Entreprise familiale de transport et de logistique, le groupe Vallée a inauguré son nouveau siège social à La Madeleine de Nonancourt, dans l'Eure. Le groupe a investi 11 millions d’euros pour ce nouvel outil de travail plus moderne permettant d’améliorer la productivité de l’entreprise.

François Aubert, Estelle Plat, Thierry Vallée et Hugo Vallée: l'entreprise appartient à la même famille depuis l'origine.
François Aubert, Estelle Plat, Thierry Vallée et Hugo Vallée: l'entreprise appartient à la même famille depuis l'origine. — Photo : Groupe Vallée

Après une première croissance externe en 2011 avec le rachat de la société Sematrans, le groupe de transport Vallée, basé dans l'Eure, s’était agrandi à nouveau en 2019 avec une double acquisition : les Transports Delaunay (Nonancourt) et les Transports Trans Inter (Louviers). Souhaitant mutualiser ses moyens et gagner en réactivité, l’entreprise normande a investi 11 millions d’euros dans un nouveau siège social flambant neuf à La Madeleine de Nonancourt. "Ce site symbolise un nouveau départ pour notre groupe. Nous souhaitons en effet développer le groupage de lots de marchandises qui est le cœur historique de métier", explique Estelle Plat, directrice générale du groupe Vallée.

Le nouveau siège social compte désormais 7 200 m2 dédiés à l’activité de "cross dock" (plateforme de marchandises en transit), soit trois fois plus qu’avant, et 800 m2 de bureaux. L’entreprise a misé sur l’aspect écologique du site. Dotées d’une station d’épuration avec récupération des eaux pluviales de toiture et des eaux de lavages, les nouvelles infrastructures permettent de traiter les eaux usagées pour les réutiliser pour le lavage des véhicules du groupe et réaliser des économies d’eau. Ce nouveau site accueille également de nouvelles cuves à carburant dont une, destinée au biocarburant HVO100, compatible avec les moteurs diesel.

Nouvelle croissance externe à venir

L’agrandissement et la modernisation du siège social sont l’occasion d’apporter plus de confort et de fonctionnalité aux quelque 600 salariés employés de l’entreprise. "Les espaces ont été pensés de façon plus moderne, plus chaleureuse et plus confortable pour les équipes, avec notamment une salle de sport et cinq pièces individuelles de repos pour nos conducteurs", décrit Thierry Vallée, président du groupe.

Une façon aussi d’attirer de nouveaux profils de chauffeurs et de fidéliser les salariés actuels : "Nous peinons, comme beaucoup d’entreprises aujourd’hui, à recruter. L’image de l’entreprise, sa convivialité, peuvent faire la différence dans une démarche de recherche d’emploi", plaide Estelle Plat, qui annonce vouloir recruter une cinquantaine de nouveaux salariés.

Créée en 1972 par les parents de l’actuel président, l’entreprise Vallée compte aujourd’hui six sociétés de transport situées sur quatre localisations stratégiques : le siège social à Nonancourt (Eure), un pôle de stockage à Dreux (Eure-et-Loir), un service de containers maritimes au Havre, et Igoville (Eure). Avec un chiffre d’affaires de 70 millions d’euros en 2020, le groupe Vallée espère bien poursuivre son développement et avoue avoir d’autres projets de croissance externe sur le feu. "Nous visons un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros d’ici cinq ans", confie Estelle Plat.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition