Caen

Numérique

Le créateur de jeux NeoXperiences veut lever un million d'euros

Par Florent Godard, le 21 octobre 2021

Créateur de jeux high-tech utilisant la réalité augmentée, NeoXperiences livre depuis peu la France et l’international, jusqu’au Moyen-Orient. Pour étoffer son catalogue et accélérer son essor commercial, la jeune pousse caennaise prépare une levée de fonds d’un million d’euros. Objectif : boucler l’opération d’ici la fin d’année.

Via des capteurs et vidéoprojecteurs, NeoXperiences transforme un mur en écran tactile et interactif. Le joueur peut ainsi actionner des objets de la main ou viser des cibles avec un ballon. Qu’il s’agisse de faire du foot contre des extraterrestres, ou de jouer à "Angry Birds".
Via des capteurs et vidéoprojecteurs, NeoXperiences transforme un mur en écran tactile et interactif. Le joueur peut ainsi actionner des objets de la main ou viser des cibles avec un ballon. Qu’il s’agisse de faire du foot contre des extraterrestres, ou de jouer à "Angry Birds". — Photo : SIMENEL FOCUS ON - PIERRE SIMENEL

Créateur de jeux high-tech, NeoXperiences espère boucler une levée de fonds de plus d’un million d’euros, d’ici fin 2021. La jeune pousse caennaise, membre de la French Tech, a lancé une aire de jeu interactive utilisant la réalité augmentée. Pour le profane, la réalité augmentée consiste à superposer un univers virtuel sur le monde réel, bien visible devant soi. La PME projette sur un mur des cibles à viser avec de vrais ballons, ou bien des objets à toucher ou à déplacer à la main sur cette surface tactile. Sa gamme Neo One offre aussi bien des exercices sportifs comme "Heroes vs Invaders", qui consiste à marquer des buts contre un goal extraterrestre, que des jeux collaboratifs multijoueurs : incarner un berger guidant son troupeau en les protégeant des loups, nettoyer les océans en détruisant les déchets…. Et propose également le fameux jeu "Angry Birds", en partenariat avec son éditeur.

L’expérience "body tracking"

Pour la start-up familiale en fin d’incubation dans l’incubateur tremplin (6e promotion du tremplin de Paris & Co), la levée de fonds servira à étoffer encore son catalogue. Notamment en ajoutant des expériences de body tracking, un système de détection de mouvements. Par ses seuls gestes, sans besoin d’accessoire, le joueur peut ainsi produire une action dans le jeu virtuel. "Qu’il s’agisse de danse, de fitness ou de sport, les applications possibles sont nombreuses", détaille Boris Courté, dirigeant de NeoXperiences (10 salariés dont 6 en CDI).

Livraisons en France, en Angleterre, à Dubaï…

L’enveloppe aidera aussi à accélérer son développement. "Nous allons recruter des commerciaux en France et nouer des partenariats avec des agents ou des distributeurs à l’international, annonce l’entrepreneur. L’export représente déjà 20 % de notre activité. Avec des clients au Royaume-Uni, en Suisse, au Maroc ou encore à Dubaï."

Sa clientèle s’étend des centres de loisirs (parcs de réalité virtuelle ou de jeux pour enfants, parcs aquatiques, bowlings, villages vacances, etc.), aux centres commerciaux et aux collectivités. Avec des références comme Center Parcs et Decathlon, ou encore le Stade Malherbe de Caen.

De nouveaux emplois à la clé

Au total, NeoXperiences, accompagnée financièrement par Bpifrance et la Région Normandie, compte recruter "une dizaine de personnes dans les 18 mois à venir". Et pas uniquement des commerciaux. "Je recherche aussi des développeurs de jeux vidéos, des ingénieurs R & D et même des artistes", précise encore Boris Courté.

Car NeoXperiences ne s’arrête pas à la conception des jeux, mais réalise ensuite l’édition logicielle et fournit un kit matériel au client (ordinateur, vidéoprojecteur, haut-parleurs, capteurs, structure autoportante pour accueillir l’aire de jeu etc.).

Fondée en 2018, l’entreprise normande "a déjà livré 30 commandes et vise une centaine de ventes en 2022", indique Boris Courté. Après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 275 000 euros l’an dernier, NeoXperiences table sur plus de 700 000 euros en 2021 puis 2 à 3 millions en 2022.

Via des capteurs et vidéoprojecteurs, NeoXperiences transforme un mur en écran tactile et interactif. Le joueur peut ainsi actionner des objets de la main ou viser des cibles avec un ballon. Qu’il s’agisse de faire du foot contre des extraterrestres, ou de jouer à "Angry Birds".
Via des capteurs et vidéoprojecteurs, NeoXperiences transforme un mur en écran tactile et interactif. Le joueur peut ainsi actionner des objets de la main ou viser des cibles avec un ballon. Qu’il s’agisse de faire du foot contre des extraterrestres, ou de jouer à "Angry Birds". — Photo : SIMENEL FOCUS ON - PIERRE SIMENEL

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail