Caen

Services

L’assistant vocal Barnabé donne de la voix pour les seniors

Par Isabelle Evrard, le 03 novembre 2020

La société caennaise Anthrop a mis au point « Barnabé », un assistant vocal domestique destiné aux seniors, 100 % français. En phase d’essai, Barnabé collecte des milliers de voix pour être opérationnel.

L’assistant vocal Barnabé propose des services de téléassistance mais aussi de la téléphonie augmentée, la radio, des playlists musicales, et des informations.
L’assistant vocal Barnabé propose des services de téléassistance mais aussi de la téléphonie augmentée, la radio, des playlists musicales, et des informations. — Photo : © DR

Démarré par la société Digital Airways à Argentan, le projet Anthrop est le résultat d’un travail de recherche de quatre Normands, Franck Lefèvre, Nicolas Silberzahn, François Millet, Julien Vivet, réunis au sein de la société caennaise Anthrop, en vue de commercialiser une offre de services dédiée aux seniors, via un assistant vocal domestique. Baptisé Barnabé, l’assistant vocal propose des services de téléassistance mais aussi de la téléphonie augmentée, la radio, des playlists musicales, et des informations. Contrairement aux assistants domestiques traditionnels (Google, Amazon), conçus comme des enceintes sans bouton ni commande apparents, Barnabé est doté d’une acoustique de qualité et d’une ergonomie adaptée qui suggère ses fonctions à ses utilisateurs, grâce à de gros boutons ainsi qu’un écran LED, et dispose du NFC pour simplifier l’accès à certains services sans contact. « Il a été étudié pour convenir à de jeunes seniors de 70-75 ans », confirme Franck Lefèvre, l’un des experts à l’origine de cet outil innovant, « la voix facilite l’utilisation d’un tel dispositif sans nécessiter une connaissance du monde numérique ».

L’appel aux voix

Créé en étroite collaboration avec des réseaux de services à la personne notamment l’UNA d’Alençon, Barnabé a été expérimenté dans des foyers seniors pendant plusieurs mois. « Il est en phase de pré-industrialisation et devrait être commercialisé au cours de l’année 2021 », précise Franck Lefèvre. Pour être fonctionnel, l’assistant vocal doit apprendre son nom et reconnaître toutes sortes de voix. La société Anthrop a donc lancé un « appel aux voix » : « Barnabé a besoin de beaucoup de voix différentes, au minimum 2 000, qui seront envoyées à l’intelligence artificielle pour qu’elle puisse reconnaître n’importe quelle voix ». Lancée courant octobre, la collecte de voix (toujours en cours) a réuni plus de mille voix en une dizaine de jours.
Prochaines étapes, l’industrialisation puis la commercialisation de l’assistant vocal. Avec un objectif : une fabrication « made in Normandie ».

L’assistant vocal Barnabé propose des services de téléassistance mais aussi de la téléphonie augmentée, la radio, des playlists musicales, et des informations.
L’assistant vocal Barnabé propose des services de téléassistance mais aussi de la téléphonie augmentée, la radio, des playlists musicales, et des informations. — Photo : © DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail