Normandie

Formation

La Région débloque 530 millions d’euros pour la formation

Par Isabelle Evrard, le 25 janvier 2018

Pour encourager la reprise de l’activité, la Région lance un vaste plan d’aide à la formation en lui dédiant 530,5 millions d’euros de son budget. De nouvelles offres de formations vont ouvrir un peu partout dans les cinq départements normands dès la rentrée 2018.

8 731 places de formation qualifiante ont été commandées en 2018 par la Région Normandie — Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

À la rentrée scolaire 2018, 70 formations initiales nouvelles ouvriront en Normandie : 6 en scolaire, 5 en mixte (scolaire et apprentissage) et 59 en apprentissage. Elles représenteront 1 049 places de formation dont 896 en apprentissage. Côté formation continue, 8 731 places de formation qualifiante ont été commandées en 2018 par la Région dans le cadre de son programme Qualif 2018-2020 pour répondre aux besoins de formation des demandeurs d’emploi et aux difficultés de recrutement des entreprises. Principaux secteurs concernés : bâtiment, industrie, commerce-distribution, santé-social, tertiaire, hôtellerie-restauration, logistique.

« Tout ceci est le fruit d’un travail partagé avec le monde de l’entreprise », souligne le président de la Région Normandie Hervé Morin. « Un des freins majeurs à la reprise de l’activité, c’est la formation. Il y a aujourd’hui un décalage complet entre les besoins des entreprises et la carte des formations. 10 000 offres d’emploi ne sont pas pourvues en Normandie alors même que le taux de chômage est très préoccupant, notamment chez les jeunes. »

Les chefs d’entreprises au cœur de la réflexion

Une quarantaine de responsables d’entreprises normandes ont répondu présents à l’appel lancé par la Région et accepté de jouer le rôle d’ambassadeurs de terrain afin de détecter et anticiper les besoins en recrutement et en formation. De février à octobre 2017, 18 conférences territoriales se sont tenues dans toute la Normandie, avec plus de 420 entreprises présentes, en présence des 13 animateurs emploi-formation de la Région. « L’important est de montrer aux jeunes d’aujourd’hui ce qu’est un métier, sans oublier les familles, car ce sont souvent des décisions qui se prennent avec les parents. Le monde de l’économie doit venir dans les classes et les classes dans les entreprises. L’industrie au 21e siècle, ce n’est plus Zola, ni Germinal ! »

Les dirigeants témoignent

Laurent Morival, DRH chez PSA - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Pour Laurent Morival, directeur des ressources humaines sur le site PSA de Caen, la formation est essentielle. « Le volet compétences est au cœur de notre dynamique industrielle. Chaque année, nous consacrons plusieurs milliers d’heures à la montée en compétence de nos personnels. Mais ce n’est pas encore suffisant, d’où notre rapprochement avec la Région pour construire un parcours qualifiant pour onze demandeurs d’emplois. »

Jean-Luc Maniguet, dirigeant de Liste Rouge - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

A Condé-sur-Noireau (Calvados), Jean-Luc Maniguet, dirigeant de l’entreprise Liste Rouge, spécialisée dans les chemises et les costumes sur-mesure, a travaillé avec le lycée de Vire pour la mise en place d’un BTS en alternance des métiers de la mode en 2018 : « C’était une demande depuis de nombreuses années. Elle permettra de répondre en un lieu de formation central aux besoins des entreprises implantées dans le secteur ou à proximité. »

Arnaud Ménard, directeur de MFTech - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Chez MF Tech, entreprise d'Argentan (Orne) spécialisée dans l’enroulement filamentaire de fibre carbone, le dirigeant Arnaud Ménard reconnait avoir du mal à recruter dans le domaine de la robotique. « Les jeunes vont faire leur licence à Lyon et on ne les revoie plus après. D’où la nécessité de créer cette formation sur notre territoire. De mon côté, je suis prêt à ouvrir mon entreprise aux jeunes pour leur faire découvrir nos différents métiers. » La licence pro Conception et intégration de robots devrait être mise en place à Flers sur le site du CIRIAM à la rentrée scolaire 2019.

Anne-Marie Perrot, responsable RH chez Ingeliance Technologies - Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Chez Ingeliance Technologies, société du Havre spécialisée dans l’ingénierie et le conseil en technologie, Anne-Marie Perrot, responsable RH, reconnait que les besoins de recrutement sont réels. « Nous sommes toujours à la recherche de techniciens supérieurs en conception industrielle. » La concertation avec les différents acteurs du territoire permettra la mise en place du dispositif « Une formation, un emploi » avec les entreprises Naval Group, Ingeliance Technologies, Sofresid Engineering, Diva Ingénierie, Chantiers Allais, Sonovision pour former 13 aménageurs (technicien supérieur en Conception industrielle systèmes mécaniques option construction navale).

8 731 places de formation qualifiante ont été commandées en 2018 par la Région Normandie — Photo : Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises