Orne

Textile

La PME normande Kiplay mise sur le tutorat pour recruter

Par Isabelle Evrard, le 24 janvier 2022

Kiplay, spécialiste des vêtements professionnels basé à Saint-Pierre-d’Entremont, a affiné sa stratégie pour recruter de nouveaux talents : miser avant tout sur la formation en interne.

Il faut en moyenne, à Kiplay, dix-huit mois pour former une couturière.
Il faut en moyenne, à Kiplay, dix-huit mois pour former une couturière. — Photo : Isabelle Evrard

Spécialiste de l’habillement professionnel, Kiplay, à Saint-Pierre-d’Entremont (Orne), est sans arrêt à la recherche de nouveaux talents. L’entreprise, qui emploie 55 salariés, avait d’abord opté pour un processus classique de recrutement, via la publication d’annonces : "Mais l’intégration nous semblait longue, d’autant qu’en moyenne, il faut dix-huit mois pour former une couturière", reconnaît Marc Pradal, à la tête de l’entreprise familiale. "Nous avons alors mis en place le tutorat, à travers le dispositif emploi PRODIAT de notre opérateur de compétences AKTO". Un contrat de professionnalisation qui a bien fonctionné et s’est traduit par un regain de motivation chez les salariés seniors et d’intérêt chez les jeunes. "Au-delà, je dirais même que cela a été un choc culturel, au sens positif du terme : notre regard sur les générations Y et Z a changé", ajoute le dirigeant. L’entreprise a ainsi pu embaucher une quinzaine de personnes depuis trois ans. Pour Kiplay (10 M€ de CA en 2020), la formation reste un axe stratégique de développement. "C’est la pérennité du savoir-faire qui est en jeu, assure Marc Pradal. C’est pourquoi nous misons plus que jamais sur la transmission des savoirs en interne". Et pour mieux assurer le renouvellement des générations, l’entreprise anticipe les départs à la retraite en organisant des binômes pour assurer la passation, pendant deux ou trois mois.
L’entreprise a également participé activement à la création, en 2018, d’un BTS Habillement en alternance au lycée Jean Mermoz de Vire (Calvados) et s’est engagée à prendre chaque année des jeunes en alternance.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition