Rouen

Assurance

La Matmut met en place une stratégie d'adaptabilité permanente

Par Sébastien Colle, le 15 avril 2021

Le nouveau plan stratégique de la Matmut, pour 2021-2023, vise l'accroissement de l'adaptabilité de l'entreprise. Malgré les impacts de la crise sanitaire, le groupe d'assurance mutuelle présente des résultats satisfaisants pour 2020.

"Nous sommes dans un monde de crise permanente.  Il est essentiel pour les entreprises d'être en mesure de faire face à ces crises. Et donc d'avoir une organisation interne adéquate qui puisse répondre à des évolutions imprévues", estime Nicolas Gomart, vice-président et directeur général du groupe Matmut. 
"Nous sommes dans un monde de crise permanente.  Il est essentiel pour les entreprises d'être en mesure de faire face à ces crises. Et donc d'avoir une organisation interne adéquate qui puisse répondre à des évolutions imprévues", estime Nicolas Gomart, vice-président et directeur général du groupe Matmut.  — Photo : DR

Avec l’objectif de constituer un groupe complet d’assurance, la Matmut (6 400 salariés) lance son plan stratégique 2021-2023 autour des notions de "résilience et d’adaptabilité". " Nous sommes dans un monde de crise permanente. Tous les matins, on se demande ce qui va nous tomber dessus. Il est essentiel pour les entreprises d’être en mesure de faire face à ces crises. Et donc d’avoir une organisation interne adéquate qui puisse répondre à des évolutions imprévues", explique Nicolas Gomart, vice-président et directeur général du groupe Matmut. Le groupe souhaite notamment consolider ses fondamentaux en formalisant sa "raison d’être", suite à une consultation nationale inédite menée auprès de l’ensemble des sociétaires, délégués et collaborateurs. " L’objectif est de savoir ce qu’ils estiment légitime et ce qu’ils croient être les valeurs auxquelles ils ont adhéré. L’idée est d’être fidèle à l’esprit mutualiste de l’aventure Matmut, même si nous n’avons naturellement pas attendu 2021 pour avoir une raison d’être. La consultation nationale est la pierre angulaire de notre démarche. Cette raison d’être mérite d’être à nouveau explicitée en externe comme en interne, à l’occasion des 60 ans du groupe en 2021", estime le directeur général. Le groupe Matmut prévoit également de poursuivre ses axes de développement, notamment en matière d’épargne (lancement d’une filiale dédiée au patrimoine en octobre 2020) et sur le marché des professionnels (qui représente 9 % du chiffre d’affaires total du groupe toutes activités confondues, NDLR). Enfin, pour s’adapter à la crise, le groupe mutualiste renforce l’évolution interne et la modernisation des outils et méthodes de travail, grâce notamment à la signature d’un accord de télétravail en octobre 2020 avec l’ensemble des organisations représentantes du personnel. La Matmut souhaite aussi garder un contact direct avec ses sociétaires en "réaffirmant le rôle fondamental de ses 480 agences, sur tout le territoire".

Le groupe reste solide financièrement

Malgré les impacts de la crise sanitaire, le groupe d’assurance mutuelle présente des résultats satisfaisants pour 2020. La Matmut a ainsi dépassé le cap des 4 millions de sociétaires en 2020 (58 000 de plus qu’en 2019) et enregistré 156 000 contrats supplémentaires (7,6 millions au total soit +2,1 % sur un an). Son chiffre d’affaires global pour 2020 s’élève à près de 2,3 milliards d’euros (en hausse de 1,5 % sur un an), dont 80 % en assurance dommage (IARD), 16 % en assurance santé et 4 % pour l’épargne et la prévoyance. De plus, le groupe mutualiste conserve des fonds propres très importants avec 1,845 milliard d’euros. L’entreprise présente cependant un résultat net combiné en retrait de -14 % à 59,6 millions d’euros, résultat "des nombreuses mesures solidaires décidées en 2020 (gel des tarifs d’assurance automobile, remise de cotisation auto pour les sociétaires en recherche d’emploi et les personnels soignants, ou encore non augmentation des tarifs en 2021 pour les entreprises, pros et associations, NDLR)", précise la direction.

"Nous sommes dans un monde de crise permanente.  Il est essentiel pour les entreprises d'être en mesure de faire face à ces crises. Et donc d'avoir une organisation interne adéquate qui puisse répondre à des évolutions imprévues", estime Nicolas Gomart, vice-président et directeur général du groupe Matmut. 
"Nous sommes dans un monde de crise permanente.  Il est essentiel pour les entreprises d'être en mesure de faire face à ces crises. Et donc d'avoir une organisation interne adéquate qui puisse répondre à des évolutions imprévues", estime Nicolas Gomart, vice-président et directeur général du groupe Matmut.  — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail