Rouen

Finance

La Matmut et AG2R dévoilent leur plan de rapprochement

Par Sébastien Colle, le 19 janvier 2018

Le Groupe Matmut et AG2R La Mondiale viennent de dévoiler les grandes lignes de leur projet de rapprochement qui pourrait être effectif d'ici le 1er janvier 2019.

André Renaudin, directeur général d’AG2R La Mondiale et Nicolas Gomart, directeur général du Groupe Matmut, le 18 janvier à Paris, dévoilent les modalités de leur rapprochement. — Photo : Matmut

Entamé fin 2017, le rapprochement entre le groupe Matmut et AG2R La Mondiale se précise. Les deux groupes d'assurance ont dévoilé les grands principes de leur projet dont l'ambition et de devenir le premier groupe de protection sociale en assurance des personnes et de leurs biens, à l'horizon du 1er janvier 2019. Si le projet doit encore recevoir l’aval des instances de gouvernance des deux groupes, notamment des Assemblées générales prévues à la fin du premier semestre 2018, des représentants du personnel et l’agréments des autorités, depuis décembre dernier, suite à l’approbation de ces grandes lignes par les conseils d’administration des deux assureurs, des travaux préliminaires ont été lancés. Objectif : créer un nouvel ensemble capable de faire face aux enjeux de transformation du secteur de l’assurance.

Une offre renforcée

Premier argument des deux groupes pour favoriser ce rapprochement, la complémentarité : « AG2R La Mondiale et le Groupe Matmut sont indéniablement deux groupes très complémentaires au niveau de leurs métiers, de leurs marchés, de leurs clientèles. À cette logique industrielle s’ajoute notre volonté de défendre nos valeurs communes, qui sont celles de l’économie sociale, au bénéfice de nos assurés et de nos collaborateurs », déclare Nicolas Gomart, directeur général de la Matmut. Acteur phare dans le domaine de la retraite (18,2 milliards d’euros de cotisations), AG2R La Mondiale (11 000 collaborateurs), premier groupe de protection sociale et patrimoniale en France, est aussi un champion dans le domaine de l’assurance de personnes avec 10 milliards d’euros en 2016. De son côté, la Matmut propose une gamme d’assurance des personnes et des biens, notamment dans le domaine automobile et habitation, ainsi que des services financiers et d’épargne. Constituer une entité plus forte apte à faire face aux regroupements des concurrents classiques, ainsi qu’aux nouvelles alliances et nouveaux acteurs est un autre enjeu du futur ensemble qui disposera de capacités d’investissements et d’expertises plus importantes.

Nouvelle organisation juridique

Pour concrétiser ce rapprochement, les activités assurantielles du futur groupe se structureraient autour d'une société de groupe d'assurances mutuelle (SGAM) faîtière. SGAM AG2R La Mondiale serait renommée et deviendrait la SGAM faîtière et La Mondiale adhérerait à SGAM Groupe Matmut, qui serait renommée SGAM La Mondiale Matmut. La SGAM faîtière compterait deux affiliés : la SGAM La Mondiale Matmut et la SGAPS AG2R La Mondiale (réunissant l’institution de prévoyance et les mutuelles AG2R La Mondiale). « Ce rapprochement nous permettrait de devenir le premier groupe de protection sociale en assurance des personnes et de leurs biens, porteur des valeurs de l’économie sociale paritaires et mutualistes. Notre nouvel ensemble serait ainsi le premier groupe paritaire et mutualiste à entrer dans le Top 10 des assureurs en France, toutes familles confondues », se félicite André Renaudin, directeur général d’AG2R La Mondiale.

André Renaudin, directeur général d’AG2R La Mondiale et Nicolas Gomart, directeur général du Groupe Matmut, le 18 janvier à Paris, dévoilent les modalités de leur rapprochement. — Photo : Matmut