Eure

Services

Interview « À la Filature, on partage plus qu’un simple bureau »

Entretien avec Rodolphe Durand, fondateur de la Filature

Dirigeant d'une société de conseils et de services spécialisée en optimisation de coûts, Hemero, Rodolphe Durand a créé, à Louviers, un vaste espace de coworking. La Filature se veut atypique et conviviale et accueillera en mars, son premier grand événement : Rouen Normandy Invest.

Rodolphe Durand souhaite que la Filature soit un véritable lieu de vie — Photo : Rodolphe Durand

Le Journal des Entreprises: Vous êtes vous-même à la tête d’une entreprise. Qu’est-ce qui a motivé la création de cet espace de coworking ?

Rodolphe Durand : « Je me suis rendu compte que le télétravail montait de plus en plus en puissance. Beaucoup d’entreprises adoptent ce système mais elles sont souvent confrontées à des problèmes d’installations et de connexion internet. L’espace de coworking rassure tout le monde : l’entreprise et le salarié. Dans l’Eure, nous avons la chance d’avoir de nombreuses entreprises dynamiques mais aucun espace de coworking important où les entrepreneurs pourraient se retrouver pour travailler. Je me suis donc lancé dans l’aventure et j’ai pris contact avec l’Agglo Seine-Eure pour me positionner sur une partie de l’ancien site de la CINRAM à Louviers.

Nous bénéficions de 1 700 m² de surface et 700 m² de bâtiment aménagé, 800 m² de halles pour faire de l’événementiel, mais aussi de 300 places de parking gratuites. Nous l’avons appelé La Filature en hommage au passé industriel textile de Louviers et nos coworkers sont dénommés "Les Tisseurs". »

La Filature, un espace convivial et atypique à destination des entrepreneurs - Photo : Rodolphe Durand

En quoi la Filature se démarque-t-elle des espaces de coworking traditionnels ?

R. D : « Elle a été pensée comme un véritable lieu de vie, atypique et convivial, où les coworkers partagent plus qu’un bureau. Nous mettons à disposition plusieurs types d’espaces : un open space studieux (sans téléphone), deux espaces lounge, des bureaux, des salles de réunion pouvant accueillir jusqu’à cinquante personnes, une cuisine équipée, un container de stockage...

J’ai conçu cet environnement de façon décalée : ici, pas de mobilier de bureau, mais uniquement du mobilier d’habitation qualitatif pour donner aux utilisateurs l’impression de travailler chez eux. Le décalage se veut aussi technologique : toutes les salles seront équipées d’écran et le contrôle d’accès se fait par une application smartphone. Décalage aussi par l’installation d’éléments ludiques originaux comme des départs de golf dans chaque salle, un baby-foot, un terrain de pétanque. Encore plus décalé ! Un bus sera installé à l’intérieur même du bâtiment avec un double usage : abriter une petite salle de réunion, et servir d’atelier d’innovation avec imprimante 3D, drone, lunettes de réalité virtuelle et studio photo. L’idée étant de mettre à la disposition des entreprises des technologies nouvelles auxquelles elles n’ont pas forcément accès. »

Comment la Filature fonctionnera-t-elle ?

R. D : « Nous accueillons tous les entrepreneurs, quel qu’il soit, du travailleur indépendant jusqu’aux grandes entreprises. Les formules tarifaires vont de l’heure, aux packs horaires ou des formules résidentielles avec tous les services compris. Nous fonctionnons un peu comme une conciergerie. Avec un objectif : décharger les Tisseurs de tous les tracas du quotidien pour les laisser se consacrer à leur travail.

La Filature a ouvert le 4 décembre, trois entreprises se sont déjà inscrites. Notre premier grand événement est programmé en mars prochain : Rouen Normandy Invest organise sa prochaine réunion à la Filature : il y a déjà plus de six cents inscrits ! »

Toutes les infos ici

Rodolphe Durand souhaite que la Filature soit un véritable lieu de vie — Photo : Rodolphe Durand

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture