Énergie

La construction de l’usine d’éoliennes offshore du Havre va (enfin) pouvoir démarrer

Par Isabelle Evrard, le 09 juin 2020

Siemens Gamesa a sélectionné le groupement mené par GTM Normandie-Centre, une filiale de VINCI Construction France, pour la construction de son usine de fabrication d'éoliennes offshore au Havre. L’usine devrait, à terme, générer environ 750 emplois directs et indirects.

Eoliennes en mer
Les turbines seront fabriquées dans l'usine d'éoliennes que Siemens Gamesa développe actuellement au Havre. — Photo : © Siemens Gamesa

L’éolien offshore français prend enfin son envol. Le top départ est intervenu le 29 mai dernier avec la signature d’Ailes Marines, filiale du groupe espagnol Iberdrola, auprès de Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE), d’une commande ferme de 62 éoliennes offshore SG 8.0-167 DD pour le parc de Saint-Brieuc (Bretagne), avec un contrat de maintenance de 10 ans pour les turbines. Dans la foulée, Siemens Gamesa a reçu de son client EDF Renouvelable, Enbridge et wpd, la commande ferme pour la fourniture de turbines éoliennes, assortie d’un contrat de maintenance de 15 ans pour le parc éolien offshore de Fécamp (Seine-Maritime). Ce projet de 497 MW sera équipé de 71 éoliennes offshore SWT-7.0-154 d'une capacité de 7 MW chacune. Les turbines seront fabriquées dans l'usine d'éoliennes que Siemens Gamesa développe actuellement au Havre. « Ces deux premières commandes fermes, qui représentent près de 1 000 MW de capacité sur les 2 500 MW actuellement dans notre pipeline de projets français, renforcent le leadership de Siemens Gamesa dans l'industrie éolienne offshore française. C'est une bonne nouvelle pour la transition vers les énergies renouvelables en France, et cela nous permet de donner pleinement vie à notre projet d'usine au Havre », se félicite Andreas Nauen, PDG de la division offshore de SGRE.

750 emplois à la clé

La confirmation des commandes fermes a permis à SGRE de prendre de nouvelles mesures dans le développement de son projet d'usine qui sera située sur le Quai Joannès Couvert dans le Port du Havre. C’est le groupement mené par GTM Normandie-Centre, filiale de VINCI Construction France, qui a été sélectionné pour construire l'usine de 20 hectares. Le chantier fera appel à de nombreuses entreprises locales, comme le confirme Christophe Quardel, directeur régional de GTM : « Plus d’un tiers du groupement est composé d’entreprises locales qui s’appuieront elles-mêmes sur des partenaires et sous-traitants issus du tissu économique local et régional. Les travaux mettront en œuvre des matériaux produits sur le territoire havrais. Avec plus de 600 000 heures de travaux, le chantier mobilisera près de 350 personnes au total avec un accent porté sur l’insertion professionnelle territoriale. »

L’usine havraise sera la première au monde à fabriquer sous un même toit tous les principaux composants d'une éolienne offshore, pales et nacelles. Il s’agit du plus grand projet industriel de l'histoire des énergies renouvelables en France à ce jour. La mise en service de l’usine est prévue entre la fin de l'année 2021 et le début de l’année 2022.
L'usine d’éoliennes devrait créer environ 750 emplois directs et indirects lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle, notamment dans les domaines des matériaux composites, de l'assemblage mécanique et de la logistique. Siemens Gamesa doit commencer à recruter à la fin de l’année 2020.

Eoliennes en mer
Les turbines seront fabriquées dans l'usine d'éoliennes que Siemens Gamesa développe actuellement au Havre. — Photo : © Siemens Gamesa

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail