Calvados

Technologies

 Interfiltre met au point un épurateur d'air grand public

Par Isabelle Evrard, le 14 avril 2021

Spécialisée dans la fabrication des filtres à air et de caissons de filtration, l’entreprise familiale Interfiltre a mis au point un épurateur d’air capable de faire baisser la charge virale dans une pièce.

Christophe Colomer (à gauche) devant le Spirabilis : "A nous de développer les produits qui feront le futur de l’entreprise. "
Christophe Colomer (à gauche) devant le Spirabilis : "A nous de développer les produits qui feront le futur de l’entreprise. " — Photo : Interfiltre

La filière aéraulique (traitement de l’air) a le vent en poupe. C’est le constat de Christophe Colomer, co-dirigeant avec sa sœur Catherine Vol d’Interfiltre, entreprise installée à Fervaques dans le Calvados depuis 1969. " 2020 n’a pas été une année aussi mauvaise qu’on pouvait le craindre ", reconnaît le dirigeant, " même si notre chiffre d’affaires qui tourne autour de 3 millions d’euros habituellement a diminué de 10 % ". L’entreprise familiale, spécialisée dans la fabrication des filtres à air et de caissons de filtration depuis trois générations, a vécu la crise comme un " électrochoc", mais de façon positive " en termes de mobilisation et de réactivité de l’équipe ", souligne le dirigeant. " Notre cœur de métier, c’est l’amélioration de la qualité de l’air, la protection des opérateurs et des processus, la maîtrise des émissions de polluant dans l’atmosphère. Avec la crise sanitaire, ce que l’on fabrique a pris un réel sens et répond plus que jamais à un besoin aujourd’hui ".

Une technologie identique à celle des salles blanches

Fabricant de filtres à air pour les salles propres des services hospitaliers (salles d’opération) et les industries, Interfiltre s’est lancé dans la mise au point d’un épurateur d’air conçu pour le grand public et destiné à piéger la grande majorité des particules virales contenues dans une pièce plus ou moins grande.
Baptisé " Spirabilis ", le purificateur a été développé selon la technologie utilisée pour les salles blanches des hôpitaux mais de " façon simplifiée ". " L’appareil de 1 m 10 de haut et d’un poids de 40 kg, est équipé de deux étages filtrants dont un filtre H13 qui filtre à 99,9 % les particules de 0,1 micron, dont les bactéries et les virus ", explique Christophe Colomer. Le Spirabilis peut ainsi faire baisser la charge virale d’une pièce de 25 m2 en cinq minutes. " Il ne dispense pas d’aérer les pièces, ni de continuer à respecter les gestes barrières, mais c’est un moyen complémentaire de lutte contre le coronavirus. " L’appareil est équipé d’une carte électronique fabriquée par l’entreprise honfleuraise Alliansys, pour permettre de varier les débits de filtration en fonction de la taille de la pièce ou du nombre de personnes.

Maitriser sa croissance

Commercialisé à hauteur de 2 600 euros, le Spirabilis peut également être loué par une entreprise, un commerçant ou une administration basée dans le Pays d’Auge. " Ce type d’appareil est déjà utilisé en Allemagne par les écoles. C’était un segment de marché à prendre en France et la crise a été l’occasion de nous lancer. Nous avons déjà reçu des demandes de quelques entreprises et nous sommes prêts si la demande augmente. Le Spirabilis pourra être très utile pour assainir une salle de restaurant, quand ils pourront rouvrir ! " explique le dirigeant.
Avec 38 collaborateurs, 1 500 clients actifs, et un chiffre d’affaires de près de 3 millions d’euros, Interfiltre souhaite maîtriser sa croissance. Pour Christophe Colomer, " la croissance doit être mesurée. Ce qui importe, c’est de développer des produits qui construiront l’avenir de l’entreprise. Aujourd’hui, l’entreprise vit encore sur le filtre à air créé par notre grand-père, le fondateur de l’entreprise ! Maintenant, à nous de développer les produits qui feront le futur de l’entreprise. "

Christophe Colomer (à gauche) devant le Spirabilis : "A nous de développer les produits qui feront le futur de l’entreprise. "
Christophe Colomer (à gauche) devant le Spirabilis : "A nous de développer les produits qui feront le futur de l’entreprise. " — Photo : Interfiltre

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail