Normandie

Réseaux

Interview Houssem Assadi : « Le Label Communauté French Tech va nous donner plus de visibilité »

Entretien avec Houssem Assadi, co-leader de la French Tech Caen Normandy

Propos recueillis par Isabelle Evrard - 14 mai 2019

Houssem Assadi est le co-leader de la French Tech Caen Normandy, et président de la PME Dejamobile à Caen (40 salariés). La candidature « French Tech Caen Normandy » a été officiellement labellisée « communauté French Tech » par l’État le 3 avril.

Houssem Assadi: « Nous souhaitons fédérer les start-up du territoire normand »
Houssem Assadi: « Nous souhaitons fédérer les start-up du territoire normand » — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Quelle est la mission de la French Tech Caen Normandy ?

Houssem Assadi : La Normandy French Tech a cédé sa place à une nouvelle mouture de la French Tech normande, réparties en trois nouvelles communautés French Tech depuis le mois de décembre 2018 : Caen Normandy, Le Havre et Rouen, toutes labellisées depuis le 3 avril par l’Etat. La communauté French Tech Caen Normandy est pilotée par un « board » composé de huit dirigeants de start-up de la communauté urbaine Caen la mer. Cette équipe d’entrepreneurs a pour mission d’animer, de définir la stratégie de la Communauté et de déployer sa feuille de route. L’objectif est de fédérer les start-up du territoire caennais, faire rayonner leurs compétences et savoir-faire pour promouvoir la destination Caen la mer comme un territoire où peuvent naître et croître des entreprises florissantes, capables d’avoir un impact positif sur notre pays et le monde.

Quels types d’actions allez-vous porter ?

H.A : Notre communauté est soutenue par plus de 65 entreprises mais aussi des partenaires institutionnels tels que les pôles TES et Hippolia, l’AD Normandie, la CCI de Caen, l’Ecole de Management… Nous organisons des groupes de travail et des after-works sur des problématiques communes rencontrées par les entreprises comme les difficultés à recruter ou à fidéliser des talents, le développement à l’international ou les méandres des levées de fonds… Notre structure est basée sur le volontariat et le bénévolat, mais le fait de travailler en collectif créé un effet réseau et nous donne plus de force pour solutionner les problèmes rencontrés par les uns ou les autres. Tous nos événements sont organisés au Dôme de Caen, considéré comme le bâtiment totem de notre nouvelle Communauté. Nous avons ainsi organisé, fin mars, la 1re édition de Normandy FinTech en partenariat avec la CCI Caen Normandie, Montaigne Conseil et Bordeaux FinTech. Deux jours pendant lesquels les principaux acteurs de la FinTech normande sont intervenus, comme Paygreen à Caen ou Paytweak à Gisors. Nous nous sommes également retrouvés à l’occasion de la soirée NFT Connect le 28 mars à Trouville.

Qu’attendez-vous du label « Communauté French Tech » ?

H.A : Cette labellisation nous apporte davantage de visibilité, d’abord sur le territoire normand en recentrant nos activités sur Caen, mais aussi à l’international. La Normandie est une région pionnière dans le déploiement du paiement sans contact, toujours soucieuse de renforcer son écosystème d’entrepreneurs de la finance pour en faire un levier de son développement économique. La ville de Caen est elle-même considérée comme une terre historique d’accueil des FinTech spécialisées dans les paiements sécurisés et le NFC depuis les années 1990. Une réalité renforcée par la création du pôle TES et la multiplication de projets autour du paiement mobile. Nous espérons que via ce label, des actions de communications seront développées pour nous faire connaître des investisseurs et nous permettre de nous développer en France comme à l’international.

Houssem Assadi: « Nous souhaitons fédérer les start-up du territoire normand »
Houssem Assadi: « Nous souhaitons fédérer les start-up du territoire normand » — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.