Eure

Santé

GSK : Le laboratoire annonce une centaine d'embauches à Evreux

Par la rédaction, le 03 juillet 2015

Le site normand du groupe pharmaceutique va produire des aérosols pour de nouveaux marchés, notamment les États-Unis.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé en juin la création sur la période 2015-2016 d'une centaine de postes sur son site d'Evreux dans l'Eure. Le site qui emploie actuellement 1150 collaborateurs est spécialisé dans la production de médicaments dédiés au traitement des maladies respiratoires comme l'asthme et la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

14,5 millions d'euros d'investissements en 2015

L'annonce intervient un an tout juste après la confirmation d'un plan d'investissement sur deux ans (2014/2016) de 35 millions d'euros pour le site. Pour la seule année 2015, GSK a d'ailleurs prévu d'engager une enveloppe de 14,5 millions d'euros.

Objectif : 120 millions d'aérosols en 2016

En 2014, GSK a produit à Evreux 93 millions d'aérosols. Le groupe vise la barre des 107 millions d'unités en 2015 pour atteindre 47 % de la demande globale de GSK en aérosols, soit une augmentation de 15 % sur un an. En 2016, ce sont 120 millions d'unités qui pourraient sortir des lignes de production du site d'Evreux pour faire face à l'augmentation mondiale de la demande ainsi qu'à « l'optimisation de l'allocation des produits entre les sites du groupe GSK, favorable au site d'Evreux », explique le directeur du site ébroïcien Christophe Durand.

« Un site sur lequel le groupe pari »

« Il ne s'agit pas de nouveaux produits », précise le dirigeant, « mais de produits pour d'autres marchés tels le marché nord-américain qui seront d'ici deux ans fabriqués à Evreux », date à laquelle l'administration américaine (FDA) aura validé l'opération « qui nécessité de notre part la prise en compte de spécifications différentes ». Pour résumer, « c'est un site performant sur lequel le groupe pari », souligne Christophe Durand. « Aujourd'hui nous nous positionnons sur des marchés où nous étions jusque-là moins présents, comme les États-Unis où encore les pays émergents ». Evreux exporte actuellement 85 % de sa production à travers 120 pays. Il continue cependant de commercialiser 100 % des médicaments respiratoires de GSK dédiés au marché français.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition