Seine-Maritime

Énergie

Eolien en mer : les forages sont en cours sur le futur site de Dieppe-Le Tréport

Par Isabelle Evrard, le 19 septembre 2018

Le projet de parc éolien en mer au large de Dieppe et du Tréport entre dans une nouvelle phase  : celle des études géotechniques. 78 forages seront réalisés au large des côtes. 

La barge auto-élévatrice Excalibur peut sonder jusqu’à 70 mètres de profondeur.
La barge auto-élévatrice Excalibur peut sonder jusqu’à 70 mètres de profondeur. — Photo : EMDT

Le projet de parc éolien de Dieppe-Le Tréport, soutenu par la société Éoliennes en Mer Dieppe-Le Tréport (EMDT) et ses actionnaires (Engie, EDP Renewables et Groupe Caisse des Dépôts), est entré dans une phase technique importante  : celle des études géotechniques. La campagne a pour but de sonder le sous-sol marin sur 78 positions correspondant aux positions des éoliennes, des installations électriques, et du passage de câbles. « Les forages ont pour objectif de mieux caractériser le comportement du sous-sol, de vérifier sa dureté et sa résistance. Les renseignements obtenus seront communiqués aux bureaux d’études qui travaillent sur le design des fondations  », explique Christophe Leblanc, directeur du développement du projet éolien en mer Dieppe-Le Tréport.

Les forages seront réalisés en partie par la barge Excalibur, une plateforme auto-élévatrice de 60 mètres de long où une trentaine de personnes interviennent 24 heures sur 24, et par quatre navires. C’est la société Fugro, filiale d’un groupe néerlandais, basée en région parisienne, qui a été retenue pour ces opérations.  

La barge auto-élévatrice Excalibur peut sonder jusqu’à 70 mètres de profondeur.
La barge auto-élévatrice Excalibur peut sonder jusqu’à 70 mètres de profondeur. — Photo : EMDT

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.