Normandie

Réseaux économiques

Élections CCI 2021 : en Normandie, des innovations pour inciter les chefs d'entreprises à voter

Par Sébastien Colle, le 07 octobre 2021

Pour booster le taux de participation aux prochaines élections consulaires, les CCI de Normandie comptent sur la mise en place du vote électronique. Elles espèrent également intéresser les entreprises au vote grâce à un partenariat avec l’Office national des forêts autour du thème de la responsabilité sociétale des entreprises.

"Nous attendons une hausse du nombre de votants grâce au vote électronique", espère Gilles Treuil, président de CCI Normandie.
"Nous attendons une hausse du nombre de votants grâce au vote électronique", espère Gilles Treuil, président de CCI Normandie. — Photo : David Morganti

Alors que les élections consulaires vont se tenir du 27 octobre au 9 novembre, les présidents des Chambres de commerce et d’industrie (CCI) normandes se mobilisent pour motiver les chefs d’entreprise à aller voter. Pour cela, ils pourront tout d’abord s’appuyer sur un vote 100 % dématérialisé, avec codes personnalisés pour se connecter. "Nous attendons une hausse du nombre de votants grâce à ce vote électronique", espère Gilles Treuil, président de CCI Normandie.

Motiver les électeurs

Autre innovation en Normandie pour cette élection, la mise en place d’un partenariat avec l’Office national des forêts (ONF) pour participer au reboisement de parcelles sur chacun des territoires des 5 CCI de région. L’objectif affiché est de replanter au minimum 2 hectares, soit 4 000 arbres, avec un arbre planté pour chaque vote enregistré. "Nous souhaitons le plus fort taux de participation possible pour ces élections, et pour cela il faut motiver les électeurs. Nous voulions proposer une initiative qui corresponde à nos valeurs et à nos actions, et la RSE (responsabilité sociétale des entreprises, NDLR) nous est apparue naturellement car tout le monde est concerné pas ces enjeux", explique Léa Lassarat, présidente de la CCI Seine Estuaire.

L’enjeu du taux de participation à ces élections, pour lesquelles la Normandie compte 140 000 électeurs potentiels, apparaît crucial pour les chambres de commerce et d’industrie pour asseoir leur crédibilité et assurer leur pérennité. "Nous avons besoin d’un soutien massif des chefs d’entreprise, afin d’ancrer notre légitimité et d’être entendu auprès des pouvoirs publics. Car le pourcentage de participation est fortement regardé par les détracteurs du système des chambres de commerce. Ce que nous défendons, c’est la proximité et la réactivité", estime Gilles Treuil.

50 % des assemblées renouvelées

Lors de l’élection consulaire, ce sont environ "50 % de nos assemblées qui vont être renouvelées", estime Jean-Michel Costaseque, président de la CCI Portes de Normandie. Alors que les listes sont closes et que les candidats commencent à faire campagne, à l’image d’Yves Lefebvre pour la CCI Seine Estuaire, certains présidents sortants annoncent déjà qu’ils ne poursuivront pas l’aventure. Comme Michel Collin, président de la CCI Caen Normandie : "Après onze années, j’arrête mon mandat. Il y a une limite d’âge et il est normal et bon de laisser la place à d’autres".

"Nous attendons une hausse du nombre de votants grâce au vote électronique", espère Gilles Treuil, président de CCI Normandie.
"Nous attendons une hausse du nombre de votants grâce au vote électronique", espère Gilles Treuil, président de CCI Normandie. — Photo : David Morganti

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail