Eure

Industrie

Dedienne Multiplasturgy Group poursuit ses acquisitions

Par Sébastien Colle, le 04 janvier 2018

Le plasturgiste normand Dedienne poursuit son développement avec le rachat de CG.Tec injection (Frasne-25), expert de l'injection plastique de très haute précision.

"Ce rapprochement avec CG.Tec va nous permettre d'élargir la base de notre clientèle française et internationale", explique Pierre-Jean Leduc, président de Dedienne Multiplasturgy Group.
"Ce rapprochement avec CG.Tec va nous permettre d'élargir la base de notre clientèle française et internationale", explique Pierre-Jean Leduc, président de Dedienne Multiplasturgy Group. — Photo : Dedienne

Le spécialiste européen de la fabrication de pièces et sous-ensembles en plastiques techniques et composites, Dedienne Multiplasturgy Group (Saint-Aubin sur Gaillon-27), poursuit son développement avec le rachat de CG.Tec Injection, expert de l’injection plastique de très haute précision. Fondée en 1997 par Denis Chouffot et Alain Germain à Frasne, la société qui compte 47 salariés maitrise l’injection de matières très techniques telles que le PEEK, PPS, et LCP à destination de divers secteurs d’activités comme l’automobile, les domaines électrique et fluidique, ou encore le médical. Expérience sur des projets hautement techniques et niveau d’investissement soutenu en mécanique, injection, robotique et métrologie on fait la différence pour Pierre-Jean Leduc, Président de Dedienne Multiplasturgy Group : « Nos deux entreprises ont des visions stratégiques convergentes. Ce rapprochement va nous permettre de mieux répondre aux besoins de nos clients tout en élargissant la base de notre clientèle française et internationale, et tout particulièrement dans le domaine de la micro-injection et dans l’injection de très haute précision. Quand nos équipes parlent en centièmes de mm, celles de CG.Tec parlent en microns ».

Accéder à de nouveaux marchés

Pour les patrons de CG.Tec Injection, le mariage avec Dedienne Multiplasturgy Group doit permettre de trouver de nouveaux vecteurs de croissance. L’arrivée de Dedienne doit notamment permettre l’internationalisation de l’activité de l’entreprise qui réalise déjà 2/3 de son chiffre d’affaires à l’export : « Pour pérenniser CG.Tec, nous cherchions à adosser l’entreprise à une ETI technologique ayant une stratégie de croissance en France et à l’international. D’où ce rapprochement avec Dedienne qui va nous permettre d’accélérer notre développement, dont les activités d’injection en salle blanche pour le secteur médical ainsi que celles du micro-fluidique en Europe et aux USA, notamment en maximisant les synergies avec la filiale Met2Plastic de Dedienne basée à Chicago. » précise Alain Germain Co-fondateur et directeur technique et du Développement de CG.Tec.

Un développement maitrisé

« Notre stratégie est fondée sur un déploiement qui permet de maîtriser notre croissance tout en préservant notre rentabilité et nos valeurs », explique Pierre-Jean Leduc. Fournisseur rang 2 d'entreprises internationales telles que Thales, Safran ou encore Zodiac dans l'aéronautique, Continental et Visteon pour le domaine automobile, Dedienne fait le choix de suivre ses clients par diverses implantations en dehors de ses frontières avec des bureaux en Angleterre, Allemagne et une usine en Roumanie (110 salariés) depuis 2005. Un développement qui passe aussi par la France avec un site à Nantes de 120 personnes dédié à l'automobile à l'origine et qui s'oriente aussi progressivement vers l'aéronautique et d'autres segments industriels. « Nos clients s'internationalisent et nous travaillons pour de grands groupes. Cela nécessite de la proximité avec les marchés. Ainsi, dans le domaine industriel et automobile, l'Europe de l'Est c'était la logique », assure Pierre-Jean Leduc. Si le chiffre d'affaires à l'international de Dedienne représente environ 40 % de son activité, l'entreprise a pour ambition de le doubler : « À l'horizon 2020 », affirme le P-dg de Dedienne. Une démarche déjà entamé avec le rachat en 2016 de la société de plasturgie Met2Plastic, basée aux États-Unis à proximité de Chicago.

"Ce rapprochement avec CG.Tec va nous permettre d'élargir la base de notre clientèle française et internationale", explique Pierre-Jean Leduc, président de Dedienne Multiplasturgy Group.
"Ce rapprochement avec CG.Tec va nous permettre d'élargir la base de notre clientèle française et internationale", explique Pierre-Jean Leduc, président de Dedienne Multiplasturgy Group. — Photo : Dedienne

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.