Normandie

Agroalimentaire

Crise du sucre : Soufflet Biotechnologies doit trouver une solution alternative

Par Isabelle Evrard, le 16 juillet 2019

Soufflet Biotechnologies, une entreprise du Calvados, est directement impactée par la fermeture annoncée de la sucrerie de Cagny.

Soufflet Biotechnologies intervient dans la production d’enzymes destinées aux secteurs de l’œnologie et de la transformation des fruits, de la brasserie et distillerie.
Chaque année, la sucrerie fournit en moyenne, entre 100 et 300 tonnes de matières premières à Soufflet Biotechnologies — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

À Colombelles, à quelques kilomètres de Cagny, Soufflet Biotechnologies (80 salariés, 17 M€ de CA), filiale du groupe Soufflet, serait directement impacté par la fermeture de la sucrerie.

L’entreprise, spécialisée dans la production d’enzymes et de levains destinés aux secteurs de l’œnologie, de la brasserie et de la distillerie, ne cache pas son inquiétude : « Nous travaillons avec la sucrerie depuis les années 1980 dans le cadre du projet Lyven pour la valorisation de la pulpe de betterave à partir de laquelle nous produisons nos enzymes. C’est un enjeu majeur pour nous », explique Yannick Boulis, directeur du site de Soufflet Biotechnologies en précisant : « La création des enzymes dépend d’un substrat spécifique et d’une association avec un champignon. Si l’on doit utiliser une betterave d’une autre région et cultivée dans un sol différent, l’enzyme produite risque de ne pas avoir la même qualité, ni avoir la même performance. » Chaque année, la sucrerie fournit en moyenne, entre 100 et 300 tonnes de matières premières à Soufflet Biotechnologies. Dès l’annonce d’une possible fermeture de la sucrerie, l’entreprise a engagé des démarches pour trouver une solution de rechange avec de nouveaux fournisseurs. « Mais il faudra reconstruire une nouvelle relation industrielle et commerciale, ce qui ne va pas être simple. » L’entreprise, ayant plusieurs stocks d’avance et la prochaine récolte étant déjà assurée, elle dispose de quelques années pour trouver ses nouveaux sourcing. « Il n’y a pas d’urgence mais le compte à rebours est lancé ! »

Soufflet Biotechnologies intervient dans la production d’enzymes destinées aux secteurs de l’œnologie et de la transformation des fruits, de la brasserie et distillerie.
Chaque année, la sucrerie fournit en moyenne, entre 100 et 300 tonnes de matières premières à Soufflet Biotechnologies — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.