Normandie

Services

Témoignage Comment Mil'Eclair a intégré la RSE au cœur de son management

Par Isabelle Evrard, le 17 octobre 2019

Son entreprise de nettoyage a été labellisée RSE en novembre2018. La dirigeante de Mil’Eclair, Stéphanie Pauzat, est une fervente adepte de la Responsabilité sociétale et environnementale. Pour elle, les chefs d’entreprise devraient « encourager les actions sur le territoire en faveur de la RSE ».

Stéphanie Pauzat pratique la convivialité au sein de Mil’Eclair. Le siège devrait prochainement être transféré à Colombelles.
Mil’Eclair veut ancrer la politique RSE au cœur de la gouvernance et du management de l’entreprise — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Spécialisée dans le nettoyage de locaux professionnels, Mil’Eclair (4,7 M€ de CA, 470 salariés, répartis entre cinq sociétés dans le Calvados) s’efforce d’appliquer la démarche RSE dans tous ses domaines d’activité. À commencer par les ressources humaines : « Nous avons toujours pris soin d’intégrer dans nos sociétés des personnes éloignées de l’emploi, qu’il s’agisse de personnes porteuses de handicap ou de jeunes en échec scolaire notamment », explique la dirigeante Stéphanie Pauzat, à la tête de la société familiale depuis 2009.

Certifiée Iso 9001 et 14001 (environnement) depuis quatre ans, Mil’Eclair a ajouté la labellisation RSE en novembre 2018. « Mais c’est bien plus qu’un label. Nous souhaitons ancrer cette politique au sein même de la gouvernance et du système de management de l’entreprise. »

Pour Stéphanie Pauzat, « il est de la responsabilité des dirigeants d’entreprise d’encourager des actions sur le territoire en faveur de la RSE et d’amener clients, partenaires, banquiers, et institutionnels dans cette voie… »

Une charte d’achats responsables… jusqu’à la machine à café

Les applications pratiques se traduisent par la mise en place d’une charte d’achats responsables : « Nous n’avons plus de cafetière à capsules ! À présent, nous achetons du café en grains auprès d’un torréfacteur local… » Une démarche complétée par l’entreprise avec la mise en relation du torréfacteur et du prestataire qui fournit la machine à café, afin de leur permettre de travailler ensemble sur d’autres actions localement.

L’entreprise travaille également sur une charte de pratiques commerciales loyales, à destination notamment des commerciaux. Enfin, Mil’Eclair cherche à privilégier l’achat de produits éco-labellisés et choisit ses fournisseurs en fonction de leurs pratiques environnementales (packaging, impact environnemental des modes de livraisons…).

L’amélioration des conditions de travail, massage compris !

De même, dans le cadre du projet de déménagement de leur siège social, actuellement basé à Louvigny, la dirigeante veille à choisir des matériaux les plus écoresponsables possibles et à améliorer les conditions de travail : « La disposition future des locaux sera aménagée de façon plus fluide, afin de faciliter la communication entre les salariés », précise-t-elle.

Enfin, mettant l’accent sur le bien-être de ses salariés, Mil’Eclair accueillera bientôt une personne qui dispensera des massages relaxants sur l’heure du déjeuner.

Stéphanie Pauzat pratique la convivialité au sein de Mil’Eclair. Le siège devrait prochainement être transféré à Colombelles.
Mil’Eclair veut ancrer la politique RSE au cœur de la gouvernance et du management de l’entreprise — Photo : © Isabelle Evrard - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.