Manche

Industrie

Acome investit 100 millions d'euros pour inventer le câble de demain

Par Isabelle Evrard, le 13 septembre 2021

Après avoir enregistré une baisse d’activité de 21 % en 2020, le groupe normand Acome, spécialisé dans les câbles de haute technicité, veut retrouver son niveau de croissance d’avant la crise et lance dès à présent un programme d’investissement de 100 millions d’euros sur cinq ans.

La nouvelle feuille de route "Acome 2025" met l’innovation au cœur de la stratégie de développement de l’entreprise.
La nouvelle feuille de route "Acome 2025" met l’innovation au cœur de la stratégie de développement de l’entreprise. — Photo : Acome

Le groupe normand Acome (1 700 collaborateurs), spécialiste des câbles de haute technicité pour les télécoms et l'automobile, a subi de plein fouet la crise du Covid en 2020, annonçant un chiffre d’affaires de 423 millions d’euros en diminution de 21 % (soit 110 millions d’euros en moins). L'industriel affiche néanmoins un résultat net de 10 millions d’euros et un excédent brut d'exploitation de 31 millions d’euros. "Nous avons subi un choc économique comme nous n’en avons jamais connu, mais le groupe s’en est bien sorti et affiche un résultat satisfaisant notamment grâce aux aides de l’État et à des économies drastiques", commente le PDG Jacques de Heere, qui précise : "tous les emplois ont été sauvegardés dans les six usines françaises."

La société coopérative et participative, dont le siège est installé à Mortain dans la Manche, souhaite retrouver son niveau de croissance d’avant crise et lance son nouveau plan stratégique "Acome 2025": "Après avoir consacré presque 70 millions d’euros dans le cadre de notre plan stratégique 2017-2020, nous démarrons un nouveau plan d’investissements industriels de 100 millions d’euros pour les cinq prochaines années", annonce le PDG. Les investissements seront financés par l’autofinancement, mais aussi pour 40 millions "via le plan de relance de l’État", espère le dirigeant.

Miser sur les véhicules électriques

La nouvelle feuille de route met l’innovation au cœur de la stratégie de développement de l’entreprise. Avec le recul progressif des véhicules à moteur thermique et l’apparition des véhicules hybrides et électriques, l’entreprise compte bien surfer sur cette mutation et en faire un vecteur essentiel de croissance. "Aujourd'hui, un véhicule compte environ 1,5 km de câble. Le véhicule du futur en aura deux, voire trois fois plus. À nous d’inventer le câble de demain", confirme Jacques de Heere. La R&D s’est ainsi lancée dans le développement de nouveaux câbles de puissance HV (high voltage) pour les véhicules électriques et hybrides, avec des matériaux isolants adaptés aux environnements haute tension. Deuxième élément de transformation du marché : la connectivité croissante dans tous les véhicules qui a amené Acome à développer ses premières gammes de câbles coaxiaux.

L'autre opportunité de croissance pour le groupe reste le secteur des télécoms. Si le premier trimestre 2020 a été marqué par un ralentissement brutal des chantiers de déploiement de la fibre optique, la reprise s’est montrée rapide en 2021. Acome mise notamment sur deux gros marchés en cours d’accélération. D’ici à 2026, 21 millions de foyers devront en effet être connectés au Royaume-Uni et 28 millions en Allemagne. "Pour se positionner sur ces deux marchés, Acome a renforcé significativement les effectifs de son bureau commercial en Allemagne et a créé un bureau commercial à Londres", appuie Jacques de Heere.

Réduire l’empreinte environnementale

Par ailleurs, de nouvelles opportunités se créent en lien avec la connectivité du bâtiment et des "smart cities" (villes intelligentes). "Nous allons développer de nouvelles gammes de câbles pour nous positionner sur ces marchés", annonce le dirigeant.

Parmi les autres projets prioritaires d’Acome : "accélérer la transition de nos activités industrielles vers le zéro carbone, assure Jacques de Heere. Vis-à-vis de nos clients, nous nous mettons en ordre de marche pour que tous les produits que l’on vend contribuent à leur transition carbone."

La nouvelle feuille de route "Acome 2025" met l’innovation au cœur de la stratégie de développement de l’entreprise.
La nouvelle feuille de route "Acome 2025" met l’innovation au cœur de la stratégie de développement de l’entreprise. — Photo : Acome

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail