Seine-Maritime

Loisirs

Abysse Corp renforce sa stratégie européenne avec GB eye

Par Sébastien Colle, le 27 mai 2021

Spécialisée dans les produits dérivés sous licences officielles dans le domaine des mangas, du cinéma, des séries TV, ou encore des jeux vidéo, la société Abysse Corp basée à Grand-Couronne, a racheté le britannique GB eye Ltd pour un montant de plusieurs millions de livres sterling. Avec un objectif : asseoir sa position de numéro 1 en Europe.

"GB eye est très fort sur son marché domestique en Grande-Bretagne où nous étions peu présents, et nous allons leur permettre un développement sur le marché européen ", précise Xavier Sartoris, président d’Abysse Corp..
"GB eye est très fort sur son marché domestique en Grande-Bretagne où nous étions peu présents, et nous allons leur permettre un développement sur le marché européen ", précise Xavier Sartoris, président d’Abysse Corp.. — Photo : Abysse Corp

Peu présent sur le marché britannique jusqu’alors, Abysse Corp (300 salariés ; CA de 60 M€ prévu en 2021), spécialiste normand des produits dérivés sous licences officielles (mangas, cinéma, séries TV, jeux vidéo), vient de s’offrir sa première opération de croissance externe depuis sa création en 2003 avec le rachat du britannique GB eye (100 salariés). La société, implantée sur le marché britannique depuis 1986, dispose de plus de 100 licences dans son catalogue. L’acquisition de GB eye doit permettre à Abysse Corp d’accélérer le déploiement de ses marques au Royaume-Uni, plus grand marché d’Europe pour les produits sous licences, et en troisième place mondiale après les USA et le Japon.

Une recherche de complémentarité

L’acquisition de GB eye offrira l’occasion à Abysse Corp d’ajouter plusieurs cordes à son arc, la société britannique étant le premier fabricant de posters en Europe. "C’est une catégorie qui était mineure chez nous jusqu’alors", souligne Xavier Sartoris, président d’Abysse Corp. Également numéro 1 dans le domaine de la musique, GB eye apporte aussi la licence Pokémon qui faisait défaut à la société normande. "Il y a une recherche de complémentarité en matière de licences car nous leur en apportons de nombreuses nouvelles. Ils sont très forts sur le marché domestique en Grande-Bretagne où nous étions peu présents, et nous allons leur permettre un développement sur le marché européen", précise le dirigeant.

La fusion des deux sociétés va permettre de réunir des capacités d’entreposage logistique et de fabrication au Royaume-Uni ainsi que dans plusieurs sites en Europe continentale. "Les deux sociétés sont vraiment complémentaires, d’autant plus que nous pouvons maintenant associer l’usine de production de GB eye à notre atelier en France. La production locale et le modèle de distribution domestique sont certainement les raisons pour lesquelles les deux entreprises font preuve d’une telle résilience en cette période de Covid", estime Xavier Sartoris, président d’Abysse Corp.

Un rachat par plateforme collaborative

" Cela a été une reprise très particulière avec la crise du Covid. Je n’ai toujours pas pu me rendre dans l’entreprise. Nous l’avons acheté via les applications de visioconférence Zoom et Teams ! ", raconte le président d’Abysse Corp. Un tour de force imposé par les restrictions sanitaires mises en place sur le territoire britannique et qui a obligé le dirigeant à renforcer la partie des audits préalables et à s’entourer de deux cabinets anglais spécialisés dans les domaines financier et juridique. "C’est notre premier rachat et c’est frustrant de n’avoir pas pu être sur place. De plus, cette démarche nous a coûté plus cher qu’un rachat classique ", souligne Xavier Sartoris, qui a cependant pu bénéficier de l’expertise de trois anciens salariés de GB eye en poste chez Abysse Corp. "Ils nous ont éclairés sur GB eye et ont été associés à la démarche. Ce sont eux qui sont allés dans l’entreprise le jour du transfert". Xavier Sartoris a installé à la tête de sa nouvelle acquisition le directeur de la filiale anglaise d’Abysse Corp et repris le middle management de la structure. "Nos concurrents sont essentiellement anglais, et nous sommes la seule entreprise européenne à être encore sur ce marché. Notre ambition est d’aller porter le combat sur le marché anglais", se félicite le dirigeant qui ne compte pas en rester là, plusieurs autres marchés étant déjà à l’étude pour un développement d’ici deux ans en Russie, Corée du Sud et Inde.

"GB eye est très fort sur son marché domestique en Grande-Bretagne où nous étions peu présents, et nous allons leur permettre un développement sur le marché européen ", précise Xavier Sartoris, président d’Abysse Corp..
"GB eye est très fort sur son marché domestique en Grande-Bretagne où nous étions peu présents, et nous allons leur permettre un développement sur le marché européen ", précise Xavier Sartoris, président d’Abysse Corp.. — Photo : Abysse Corp

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail