Seine-Maritime

Loisirs

Abysse Corp décroche un contrat avec L’Armada

Par Sébastien Colle, le 13 juin 2022

Abysse Corp, spécialiste normand des produits dérivés sous licences officielles dans les domaines du manga, du cinéma, des séries TV, ou encore des jeux vidéo, a décroché l’appel d’offres des objets publicitaires, cadeaux et autres goodies personnalisés de L’Armada 2023. Un challenge pour l’entreprise rouennaise qui va devoir fabriquer à la demande pendant l’événement.

Xavier Sartoris (devant le navire-école polonais Dar Mlodziezy à Rouen le 8 juin), président d’Abysse Corp, a décroché le contrat objets publicitaires, cadeaux et autres goodies personnalisés pour L’Armada 2023.
Xavier Sartoris (devant le navire-école polonais Dar Mlodziezy à Rouen le 8 juin), président d’Abysse Corp, a décroché le contrat objets publicitaires, cadeaux et autres goodies personnalisés pour L’Armada 2023. — Photo : Sébastien Colle

Plus de 50 % des objets publicitaires, cadeaux et autres goodies personnalisés vont devoir être fabriqués à la demande au cours de L’Armada 2023, rassemblements des plus grands voiliers du monde à Rouen (Seine-Maritime). Un véritable challenge à relever pour Abysse Corp. Spécialiste normand des produits dérivés sous licences officielles dans les domaines du manga, du cinéma, des séries TV, ou encore des jeux vidéo, il vient en effet de remporter l’appel d’offres correspondant pour cette nouvelle édition qui se déroulera entre le 8 et le 18 juin 2023.

L’entreprise (400 salariés ; CA prévisionnel de 100 M€ pour 2022), basée à Grand-Couronne, près de Rouen, va investir plusieurs centaines de milliers d’euros pour étoffer son outil de production : "C’est l’occasion d’aller sur un nouveau secteur d’activité et de challenger notre outil de production. L’un des enjeux est d’éviter de se retrouver avec trop de stock, car il va falloir travailler à la demande, et nous n’avons aucune idée de la quantité de produits à fabriquer pendant l’événement", explique Xavier Sartoris, président d’Abysse Corp.

Une forte croissance

Pour faire face à ce défi de fabrication, l’entreprise investit dans la montée en puissance de son atelier en triplant ses capacités dans le domaine de l’impression numérique. "C’est L’Armada qui nous amène à déployer ces investissements forts dans l’impression numérique", assure le dirigeant. Un nouveau développement pour une entreprise en forte croissance depuis plusieurs années, grâce au rachat du britannique GB eye Ltd pour un montant de plusieurs millions de Livres sterling en mars 2021, ou encore à la reprise des figurines Fariboles (Darnétal) en avril 2022. Abysse Corp qui dispose déjà de 14 filiales à travers le monde, en ouvre de nouvelles en Inde, Roumanie, Scandinavie, Japon, et à Shanghai. Avec un chiffre d’affaires passé de 40 millions d’euros en 2019 à 70 millions d’euros en 2021, Abysse Corp annonce viser les 100 millions d’euros en 2022 et poursuivre sa croissance de 20 à 30 % en 2023 : "Essentiellement grâce à de la croissance organique, malgré nos divers rachats", précise Xavier Sartoris.

Un développement en franchise

L’entreprise a choisi d’investir le domaine des boutiques en propre avec deux boutiques à Rouen et Barentin. L’expérience, réussie, a incité Abysse Corp à faire de même en Italie à Milan, fin 2021. Une nouvelle activité qui enthousiasme Xavier Sartoris : "Nous allons ouvrir d’autres boutiques en France et en Italie, sous forme de franchise, à partir du second semestre 2022. À terme, nous espérons réaliser 20 % de notre chiffre d’affaires grâce aux boutiques". Et pour réussir son nouveau pari, le président d’Abysse Corp va entamer la construction d’un troisième entrepôt logistique de 3 000 m2 sur son site de Bourgtheroulde dans l’Eure, dont la mise en service est prévue en 2024.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition