Lille

Transport

Transpole devient Ilévia et réorganise son service

Par Jeanne Magnien, le 28 janvier 2019

Le service de transports en commun de la métropole lilloise, Transpole, est devenu Ilévia le 28 janvier. Un nouveau nom qui traduit une refonte de l’offre, assure Keolis, l’opérateur des transports métropolitains.

La nouvelle identité visuelle des transports en commun de la métropole lilloise sera déployée progressivement jusqu'en 2021.
La nouvelle identité visuelle des transports en commun de la métropole lilloise sera déployée progressivement jusqu'en 2021. — Photo : Mel

Nouveau nom, nouveau logo et nouvelle signalétique, Transpole est devenu Ilévia le 28 janvier. Un changement qui n’est pas que cosmétique, et traduit une évolution forte de l’offre de service, assure Kéolis. L’opérateur des transports en commun métropolitains est désireux de souligner l’innovation dont il fait preuve dans la métropole lilloise, à l’image des navettes autonomes mises en service à Villeneuve d’Ascq, en décembre. Surtout, cette modernisation était un pré-requis de la concession de service public, renouvelée officiellement en avril dernier. Incluse dans l’enveloppe de 2 milliards d’euros sur sept ans décrochée par Kéolis, figurait l’obligation de rendre le service plus moderne, plus séduisant et plus attractif pour les métropolitains. L’enjeu pour la Mel est de voir progresser de 18% la fréquentation de ses transports en commun d’ici 2024.

L'aéroport desservi, les TER inclus dans le service

Repensée, l’offre de transport est donc, sous ses nouvelles couleurs, censée mieux répondre aux attentes des usagers, et aux enjeux métropolitains. Ilévia proposera notamment une nouvelle desserte de l’aéroport. Ni tram ni téléphérique, il s’agit pour l’instant d’une ligne de bus, qui reliera la station Quatre-Cantons à l’aéroport de Lesquin, toutes les 20 minutes en heure de pointe. Une nouveauté, puisque jusqu’à présent, le seul moyen de rejoindre l’aéroport depuis Lille était d’emprunter la navette opérée par l’aéroport lui-même, au départ de Lille Flandres. Parmi les autres changements, les trains TER circulant au sein de l’Eurométropole sont désormais considérés comme appartenant réseau de transport en commun métropolitain. 39 gares sont donc accessibles avec un simple ticket de métro, soit pour 1,65 €.

Du point de vue des dessertes, l’offre de bus s’étoffe puisque 14 nouvelles lignes ont été créées : les Lianes passent de 6 à 11, les Corolles, passent d’une ligne à trois, et une seconde ligne Citadine apparaît, qui desservira le sud de Lille. Enfin, quasiment toutes les lignes voient leur itinéraire modifié. Concernant les horaires, un changement notable est un allongement du service de la ligne 1 du métro (et seulement celle-là), qui circule désormais une heure plus tard le samedi soir.

Nouveaux services innovants

Enfin, des services innovants seront mis en place par Ilévia, comme le transport sur réservation, sur certaines dessertes très périphériques. Ou encore, un service de covoiturage dynamique, censé permettre le partage de trajets courts. Pour le moment, les réactions d'usagers, officielles et individuelles sur les réseaux sociaux, semblent montrer une certaine circonspection quant à l'opportunité de cette nouvelle offre, et à l'amélioration du service, déjà jugé insatisfaisant. A voir si Ilévia tient ses promesses, là où Transpole avait pu décevoir.

La nouvelle identité visuelle des transports en commun de la métropole lilloise sera déployée progressivement jusqu'en 2021.
La nouvelle identité visuelle des transports en commun de la métropole lilloise sera déployée progressivement jusqu'en 2021. — Photo : Mel

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture