Lille

Technologies

Sencrop lève 10 millions de dollars pour déployer ses stations connectées

Par Jeanne Magnien, le 15 janvier 2019

La start-up Sencrop, basée à Euratechnologies, à Lille, et pionnière dans le domaine des "agtechs", les technologies innovantes dédiées à l'agriculture, vient de boucler un tour de table de 10 millions de dollars, soit plus de 8,7 M€.

Martin Ducroquet et Michael Bruniaux ont lancé Sencrop en 2016. Depuis, leurs stations météo connectées ont trouvé 5000 utilisateurs parmi les agriculteurs français et européens.
Martin Ducroquet et Michael Bruniaux ont lancé Sencrop en 2016. Depuis, leurs stations météo connectées ont trouvé 5000 utilisateurs parmi les agriculteurs français et européens. — Photo : Sencrop

Après une première levée de fonds d'1,4 M€ en 2017, les dirigeants de Sencrop préparaient depuis le printemps dernier un nouveau tour de table, d'un montant "d'au moins 5 M€", pour accélérer le déploiement de leurs stations météo connectées.

C'est désormais chose faite avec l'annonce, début janvier, d'une levée de fonds de 10 M$, soit 8,7 M€, réalisée auprès de Bpifrance via son fonds Ecotechnologies, dédié à l'économie verte, ainsi que des fonds NCI Waterstart, Nord Capital Partenaires et surtout de The Yield Lab. Cet important fonds américain, spécialisé dans les "agtech", signe avec Sencrop sa première participation dans une entreprise européenne. Bien implanté aux Etats-Unis comme en Amérique latine ou en Asie, le fonds sera certainement à même d'aider Sencrop à pousser de nouvelles portes, conformément à ses ambitions internationales.

Sencrop revendique 5 000 utilisateurs

Avec ces fonds, la jeune pousse, créée en 2016, compte en effet intensifier la commercialisation de ses stations météo connectées auprès des agriculteurs, en Europe et dans le monde. Implantées dans les champs, ces stations apportent des prévisions météo fines, et alertent le cultivateur en cas de gel, d'aridité des sols ou au contraire, d'un seuil d'humidité nécessitant un traitement préventif contre le mildiou. Grâce à ces outils, les agriculteurs peuvent s'éviter des déplacements sur leurs parcelles, et limiter l'arrosage et les traitements au strict nécessaire, tout en améliorant leurs rendements. La solution de Sencrop est déjà utilisée par plus de 5 000 agriculteurs, viticulteurs et arboriculteurs dans 10 pays d'Europe.

Accélérer la diffusion des solutions

"Grâce à la confiance de nos milliers de clients européens et leur usage quasi-quotidien de notre solution, ainsi qu’à la qualité de notre équipe, Sencrop veut poursuivre sa mission de transformation de l’agriculture. L’appui de fonds de premier rang, issus d’Europe et des Etats-Unis, dotés d’une expertise "agtech" et agro-environnementale, marque une nouvelle étape clef dans notre développement, et va nous permettre d’accélérer la diffusion de nos solutions, en nous appuyant sur les réussites commerciales de ces dernières années en Europe de l’ouest", détaille Martin Ducroquet, cofondateur, avec Michael Bruniaux, de Sencrop, dans un communiqué.

Sencrop, qui ne communique pas son chiffre d'affaires, compte une trentaine de salariés, et voit ses effectifs croître rapidement.

Martin Ducroquet et Michael Bruniaux ont lancé Sencrop en 2016. Depuis, leurs stations météo connectées ont trouvé 5000 utilisateurs parmi les agriculteurs français et européens.
Martin Ducroquet et Michael Bruniaux ont lancé Sencrop en 2016. Depuis, leurs stations météo connectées ont trouvé 5000 utilisateurs parmi les agriculteurs français et européens. — Photo : Sencrop

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture