Hauts-de-France

Numérique

Permettez-moi de construire s'attaque aux démarches administratives

Par Elodie Soury-Lavergne, le 26 janvier 2018

Après avoir été peintre en bâtiment pendant 4 ans, Aurélien de Nunzio a repris des études en économie de la construction. Une rencontre avec Leroy Merlin l'a conduit à la tête de la start-up Permettez-moi de construire, qui veut faciliter aux particuliers l’obtention d'un permis de construire.

La start-up lilloise Permettez-moi de construire, fondée par Aurélien de Nunzio, est soutenue par Leroy Merlin. Sa mission est de faciliter aux particuliers l'obtention d'un permis de construire, partout en France. — Photo : Elodie Soury-Lavergne, le Journal des entreprises

« Lors de mes études en économie de la construction, je me suis intéressé aux obstacles rencontrés par les particuliers », raconte Aurélien de Nunzio, fondateur et dirigeant de la start-up Permettez-moi de construire, basée à Euratechnologies. Il poursuit : « Pour plus de 64 % d’entre eux, la plus grande difficulté ce sont les démarches administratives, à savoir l’obtention d’un permis de construire ou la déclaration préalable de travaux ». Fort de ce constat, le jeune homme lance d’abord un bureau d’études indépendant : « J’allais à la rencontre des particuliers pour les conseiller et les accompagner jusqu’à la validation de leur permis de construire ». Une activité qu’il a menée durant un an et demi, en parallèle de ses études.

Le soutien de Leroy Merlin

Une rencontre avec le groupe Adeo (Leroy Merlin) changera la teneur de son projet. « Je suis entré en alternance chez eux et un des dirigeants m’a proposé de faire mûrir mon idée dans leur cellule entrepreneuriat et innovation, qui venait tout juste d’être créée ». Après quelques tests pour savoir si un tel service serait susceptible d’intéresser les particuliers, l’idée d’Aurélien de Nunzio devient une plateforme Web, qui propose ses services partout en France. « La promesse de Permettez-moi de construire, c’est de faciliter l’obtention du permis de construire pour les particuliers, que ce soit pour une simple clôture ou la construction d’une maison ».


Une présence partout en France

Le particulier n’a qu’à décrire et localiser son projet sur la plateforme, pour avoir accès à des informations sur l’obtention d’un permis de construire. Un accompagnement lui est ensuite proposé par un réseau de « facilitateurs », qui travaillent depuis toute la France avec la start-up. « Ce sont des dessinateurs en bâtiment ou des architectes. Nous en comptons 80 et à terme, le potentiel est de 500 », explique le jeune dirigeant. L'idée est d'éviter aux particuliers des allers et retours auprès de l'administration, avec des modifications de leur projet, et donc une perte de temps. Cet accompagnement démarre à 249 euros et évolue en fonction du projet. « L’accompagnement moyen est pour le moment de 700 euros  », note Aurélien de Nunzio, qui considère qu’il est encore trop tôt pour évoquer un  chiffre d’affaires prévisionnel. La start-up se rémunère de deux façons : en prélevant une commission sur les prestations des facilitateurs et en vendant des bases de données maîtrisées. La rentabilité devrait être atteinte sous deux ans.

Vers une levée de fonds d’1 à 2 M€

Pour l’instant, la start-up a accompagné une centaine de projets de particuliers sur toute la France. Ce service est actuellement déployé dans une trentaine de magasins Leroy Merlin, qui reste partenaire du projet, sans prise de participation financière. La start-up travaille aussi à lever, d’ici la fin de l’année, 1 à 2 M€. Une opération qui lui permettra de recruter des profils techniques et une équipe commerciale, afin d’accélérer son développement. Pour le moment, Permettez-moi de construire emploie 5 personnes.

La start-up lilloise Permettez-moi de construire, fondée par Aurélien de Nunzio, est soutenue par Leroy Merlin. Sa mission est de faciliter aux particuliers l'obtention d'un permis de construire, partout en France. — Photo : Elodie Soury-Lavergne, le Journal des entreprises