Investissement

NordNet : Le web des gens du Nord et d'ailleurs, pionnier de l'alternatif

Par la rédaction, le 04 mars 2011

Le fournisseur d'accès internet nordiste fête ses 15ans et poursuit son développement national. Filiale de France Télécom - Orange depuis 1998, il mise sur ses innovations alternatives à l'ADSL, comme l'internet par satellite et Wifi, ses nouveaux créneaux pour se diversifier.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Son siège au château de la Bonnerie, au milieu des villas cossues d'Hem, tranche avec la modernité qu'incarne NordNet. Sous les lambris d'une autre époque, 70talents bâtissent l'internet du futur conjugué au présent. L'entreprise nordiste a beau être filiale d'Orange depuis treize ans, elle garde sa propre identité et pilote sa R&D qui occupe un tiers de ses salariés.




Satellite et Wifi en force Leurs travaux actuels concernent l'internet par satellite et Wifi. Partenaire d'Astra, NordNet propose depuis 2008 une offre par satellite pour couvrir les zones dites blanches, en milieu rural. C'est l'un des 19produits phares de l'entreprise. Sa technologie bi-directionnelle est une petite révolution. «Tout passe par la parabole en émission comme en réception», précise Christophe Outier, directeur commercial. Depuis juin 2010, NordNet est passé à un débit de 4Mb/s en réception par satellite et projette de monter à 10Mb/s. Son offre est complétée depuis 2009 par une option VoIP (téléphonie par voix IP) et télé. Autrefois réservé aux entreprises, le satellite se démocratise à prix mensuel quasiment identique à l'ADSL urbain. Le satellite séduit d'ailleurs aussi des clients en ville, en doublon de solutions terrestres pour une question de sécurité en cas de perte d'exploitation. Les logisticiens et groupes de presse, entre autres, en sont friands.

Solutions alternatives Depuis le 1er février, NordNet expérimente aussi l'accès par la technologie Wifi, avec des relais Wimax, dans 21communes du Languedoc-Roussillon. L'acteur nordiste espère essaimer partout en France. Nordnet a fait du label gouvernemental «haut débit pour tous», lancé l'année dernière, son leitmotiv. Le fournisseur local se positionne depuis sa création en alternative aux géants de l'accès à internet. Ce marché hyperconcurrentiel réserve encore quelques niches à qui sait les saisir. Lorsque 30collectivités locales décident d'aider financièrement leurs administrés non éligibles à internet, NordNet se positionne et remporte la mise. Ce fut le cas récemment dans le Calvados pour quelque 500abonnés et, plus près du Nord, dans la communauté ArtoisComm. du Pas-de-Calais. Dernière en date: les Deux-Sèvres.

Une marque reconnue Cette stratégie fait de NordNet un fournisseur de proximité. La société entretient une relation particulière avec ses clients pour qui les portes du château d'Hem sont d'ailleurs ouvertes. NordNet est avant tout une marque à forte notoriété, start-up créée par des pionniers du web par ADSL. «L'internet des gens du Nord» révolutionnait le marché dès 1995 en proposant aux habitants de la région un accès internet gratuit pendant neuf mois. Ils se connectaient en bas-débit via un numéro de téléphone local, beaucoup moins onéreux à joindre que les numéros des fournisseurs concurrents basés à Paris.

Deux millions d'utilisateurs Francis Piet, l'un des trois fondateurs est toujours aux commandes. Sur les bases du Minitel, son ancien associé Thierry Tarnus a créé l'éditeur de logiciels Goto Software, à Hem également. Devant le succès de cette pépite, Orange a saisi l'opportunité en 1998. L'innovation a toujours été le fer de lance de NordNet qui revendique deux millions d'utilisateurs de ses solutions à travers la France. Nordnet n'a désormais de nordiste que le nom. S'il continue à fournir les technologies ADSL et SDSL uniquement aux Nordistes, dans un souci de proximité, le groupe réalise aujourd'hui la majeure partie de son business hors de ses frontières d'origine. NordNet s'est largement diversifié à l'échelle nationale «naturellement», selon son directeur commercial, Christophe Outier. Disposant de salles de serveurs, NordNet a «naturellement» proposé à ses clients des solutions d'hébergement, notamment de sites web. Il est devenu en l'an 2000 un «registrar», bureau d'enregistrement des noms de domaines, parmi quelques centaines d'entreprises accréditées. «C'est une activité importante et stratégique avec plusieurs centaines de milliers de noms de domaines», confie Christophe Outier dont le portefeuille client va de la TPE au géant du CAC40.

Fournisseur de sécurité pour les clients Orange Sa gamme B to B comporte aussi du référencement, des modules de création de sites web, la gestion de messageries électroniques... La sécurité fait aussi partie de ses chevaux de bataille. Sous la marque Securitoo, NordNet est encore le pionnier des offres anti-virus anti-spam et firewall par forfait mensuel. C'est la PME nordiste qui fournit d'ailleurs à ce jour tous ces supports pour Orange, en exclusivité. De même pour le contrôle parental et le filtrage d'accès en entreprise. «Nous travaillons sur la sauvegarde de données en ligne», ajoute Christophe Outier. Un autre sujet d'avenir chez NordNet dont le chiffre d'affaires est passé de 69,3 M€ (17,1M€ de résultat net) à 72M€ l'an passé.

Géry Bertrande

Nordnet
(Hem) P-dg: Francis Piet 70salariés CA 2010: 72M€ www.nordnet.com 032066 55 55

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture