Hauts-de-France

Agroalimentaire

Lesaffre annonce une extension de son laboratoire sur Eurasanté

Par Elodie Soury-Lavergne, le 22 janvier 2018

Le groupe Lesaffre annonce une extension en 2019 de son laboratoire lillois spécialisé en microbiologie. Celui-ci va grandir de 2 800 m², avec un effectif passant d'une dizaine à une quarantaine de salariés. Une opération qui marque la volonté du groupe de se développer dans la science des bactéries.

Lesaffre annonce une extension de 2 800 m², en 2019, de son laboratoire lillois spécialisé en microbiologie. — Photo : Elodie Soury-Lavergne, le Journal des entreprises

Depuis moins d'un an, l'industriel nordiste Lesaffre, possède un laboratoire de R&D sur le parc Eurasanté. D'une surface de près de 900 m², celui-ci compte une dizaine de salariés et est spécialisé dans la microbiologie, à savoir l'étude des micro organismes, et notamment des bactéries. Un plan d'extension de ce laboratoire est d'ores et déjà prévu en 2019, avec 2 800 m² supplémentaires. Il devrait compter à cet horizon une quarantaine de salariés. L'investissement consenti na pas été communiqué. Lesaffre emploie 10 000 salariés, dont 2 000 en France et un millier dans la région lilloise. 

Une stratégie de diversification

Le métier premier du groupe Lesaffre reste la production de levure de boulangerie, qui représente encore 75 % d'un chiffre d'affaires qui s'élève à 2 milliards d'euros. Malgré tout, le groupe s'intéresse de très près aux bactéries : "Celles-ci sont très complémentaires des levures, d'où notre volonté de nous développer dans ce domaine", explique Antoine Baule, directeur général de Lesaffre. En fonction des besoins du marché, le laboratoire lillois est capable d'identifier des bactéries avec telles ou telles propriétés, de déterminer leurs conditions idéales de développement et de proposer à ses clients des solutions à partir de celles-ci.

Des applications dans tous les métiers de Lesaffre

Ces bactéries trouvent aujourd'hui des applications dans tous les métiers du groupe Lesaffre, à savoir la nutrition santé humaine, la nutrition santé animale et la protection des plantes : l'idée étant de pouvoir réduire le recours aux antibiotiques ou aux pesticides. "Nous sommes en croissance forte sur tous ces segments", souligne Antoine Baule. Il ajoute : "Les bactéries présentent également des propriétés pour les levains : elles peuvent intervenir dans la modification du goût ou de la texture d'un pain par exemple". Ce laboratoire dépose de 10 à 20 brevets par an, sachant que certaines solutions sortent sans être brevetées. Concernant cette activité somme toute récente, le directeur général est confiant : " Les temps de mise sur le marché sont longs, mais nous sommes opiniâtres et nous avons déjà de beaux succès".

Lesaffre annonce une extension de 2 800 m², en 2019, de son laboratoire lillois spécialisé en microbiologie. — Photo : Elodie Soury-Lavergne, le Journal des entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture