Pas-de-Calais

Logistique

Le normand Guépard investit un million d'euros à Arques

Par Elodie Soury-Lavergne, le 08 février 2018

La PME normande Guépard, basée au Havre et organisatrice de flux vracs, investit 1 M€ pour s’implanter sur le port d’Arques, dans le Pas-de-Calais. Cette opération a été motivée par l’un de ses clients, l’industriel verrier Alphaglass.

Martin Lebel, dirigeant de la société normande Guépard. — Photo : Elodie Soury-Lavergne / Le Journal des Entreprises

« Le verre n’est pas mort à Arques », se réjouit la maire de la ville, Caroline Saudemont. L’entreprise normande Guépard, organisatrice de flux vracs, a choisi de s’implanter sur le port d’Arques pour répondre aux besoins de l’industriel verrier Alphaglass. Fabricant de bouteilles de luxe, ce dernier est basé sur la Porte Multimodale d’Arques. Son usine compte près de 450 salariés et l’industriel réalisait en 2016 un chiffre d’affaires de 57 millions d’euros.

Un investissement d’1M€

Courant 2017, Alphaglass a fait le choix d’internaliser la préparation des matières premières entrant dans la composition de son verre. Une opération qui était assurée jusque-là par son voisin verrier, le groupe Arc. En se dotant de son propre atelier de composition de verre, Alphaglass a donc de nouveaux besoins en acheminement et stockage d’une matière première : le sable. C’est là qu’intervient la PME normande Guépard. Basée au havre et déjà prestataire de Saverglass, filiale d’Alphaglass, Guépard a été contactée par l’industriel nordiste pour gérer ses flux de sable à Arques.

« Il savait que j’étais intéressé », précise Martin Lebel, dirigeant de Guépard. Celui-ci investit donc 1 M€, financé par un pool bancaire, pour ouvrir une agence à Arques sur une parcelle de 7 000 m², située face au quai vrac du port. L’objectif est d’acheminer par voie fluviale, en provenance de Belgique, 60 000 tonnes de sable par an.  Celui-ci sera stocké à l’abri des intempéries, grâce à un bâtiment de 1 200 m², et livré à Alphaglass en flux continu. Ce nouveau site sera opérationnel mi-mai 2018, et atteindra 100 % de charge en fin d’année. Il va démarrer avec 3 salariés : un chauffeur, un grutier et un manoeuvre.

Une augmentation de 30 % du CA en 2019

Un million d’euros, c’est un investissement de taille pour la PME, qui réalise un chiffre d’affaires de 2,2 millions d’euros et emploie 8 salariés. Mais c’est aussi une belle opportunité : « Notre chiffre d’affaires devrait enregistrer une croissance de 30 % dès 2019, grâce à ce nouveau site », indique Martin Lebel. Et si cette agence démarre avec Alphaglass pour seul client, le dirigeant n’exclut pas d’en trouver d’autres par la suite, une fois le rythme de croisière atteint. « Nous démarrons avec le sable mais demain, nous pourrions traiter d’autres produits », précise-t-il.

Martin Lebel, dirigeant de la société normande Guépard. — Photo : Elodie Soury-Lavergne / Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture