Hauts-de-France

Industrie

Le japonais Kubota implante sa R&D dans l'Oise

Par Elodie Soury-Lavergne, le 12 juillet 2018

Trois ans après l'ouverture d'une usine à Dunkerque, le groupe japonais Kubota annonce un deuxième investissement de 55 M€ dans la région. Le fabricant de matériel agricole va implanter dans l'Oise un centre européen de R&D, créant une centaine d'emplois. Ce site sera opérationnel vers 2020.

Kubota, fabricant nippon de machines agricoles, annonce un investissement de 55 M€ pour implanter d'ici 2020, dans l'Oise, un centre européen de R&D. — Photo : Wikipédia

Le groupe japonais Kubota annonce un investissement de 55 M€ à Crépy-en-Valois, dans l'Oise. Ce fabricant de matériel agricole (13,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires 2017) va se doter d'un nouveau centre de R & D. Celui-ci sera le siège, pour l'Europe, de toutes les activités recherches tracteurs, ainsi que le pôle de compétences en ingénierie pour les marchés agricoles.

Une centaine d'emplois

Installé sur un terrain de 30 hectares, ce centre de R & D comprendra près de 12 000 m² de bâtiments ainsi qu'une piste d'essais. Des terres agricoles avoisinantes seront également mises à disposition du groupe, pour des tests de matériel et de prototypes. Ce centre « devrait être pleinement opérationnel d'ici 2020 », annonce la direction de Kubota.

Cet investissement devrait générer, à terme, une centaine de postes sur des profils de techniciens, ingénieurs et docteurs. Fondé en 1890, présent dans plus de 110 pays, Kubota « a pour objectif de poursuivre sa croissance à l'international et cet investissement va accélérer le mouvement », affirme la direction. Et de préciser : « Les ventes de tracteurs Kubota ont continué de croître en Europe en 2017 »

Un 2e investissement en Hauts de France

Il s'agit pour Kubota du deuxième investissement dans les Hauts-de-France, en l'espace de cinq ans. En 2013, le groupe nippon annonçait la création d'une usine d'assemblage de tracteurs, près de Dunkerque. Ce premier site régional, opérationnel depuis 2015, représentait un investissement de 40 M€, et la création d'une centaine d'emplois. Cette usine dunkerquoise assemble 3 000 tracteurs par an pour le marché européen, nord-américain, australien et japonais.

Pour ce deuxième investissement, Kubota a retenu l'Oise en raison de sa proximité géographique avec l'Ile-de-France et l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, son offre foncière et la possibilité de réaliser des tests sur des terres agricoles.

Kubota, fabricant nippon de machines agricoles, annonce un investissement de 55 M€ pour implanter d'ici 2020, dans l'Oise, un centre européen de R&D. — Photo : Wikipédia

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture