Lille

Services

Exotec Solutions veut voir ses robots gagner l'Europe

Par Jeanne Magnien, le 09 octobre 2018

Start-up basée à Lille, Exotec Solutions a développé une solution robotisée pour la préparation de commandes dans les entrepôts. L'entreprise a récemment levé 15 M€ pour être en mesure de fabriquer 1  000 robots en 2019. 

La solution d'Exotec pour les entrepôts comprend des bacs dotés de codes-barres, installés sur des racks montant jusqu'à 10 mètres. Les robots, qui peuvent porter jusqu'à 30 kg, vont chercher les marchandises à la demande et les amènent à l'opérateur, avant de les remettre en place.
La solution d'Exotec pour les entrepôts comprend des bacs dotés de codes-barres, installés sur des racks montant jusqu'à 10 mètres. Les robots, qui peuvent porter jusqu'à 30 kg, vont chercher les marchandises à la demande et les amènent à l'opérateur, avant de les remettre en place. — Photo : Exotec Solutions

Chargés de bacs en plastique bleu, les petits robots se croisent dans un ballet ininterrompu, grimpant allègrement aux racks pour récupérer ou déposer les caisses qu’ils font ensuite passer devant l’opérateur. La zone de test d'Exotec Solutions, qui occupe une bonne place dans les locaux où elle a emménagé, il y a peu, dans l'agglomération lilloise, à Croix, permet d’observer sa solution robotisée pour les entrepôts, déployée en conditions réelles.

Avec cette solution « good to man », ce sont les robots, pilotés par une intelligence centrale, qui parcourent les rayonnages pour récupérer les marchandises, en fonction des commandes traitées par les opérateurs. Une configuration synonyme de plus de rapidité dans le traitement des commandes, et de moins de pénibilité pour les salariés, selon Romain Moulin et Renaud Heitz, deux ingénieurs en robotique qui ont créé Exotec Solutions à Lille, en 2015.

Un rythme de 400 bacs à l'heure

« Ce que nous proposons à nos clients, c’est un flux cinq fois plus rapide que le picking traditionnel », détaille Renaud Heitz. « Notre solution autorise un rythme de 400 bacs à l’heure devant l’opérateur, et elle est très flexible : si la demande augmente ou diminue, il suffit d’enlever ou de rajouter des robots dans l’entrepôt. Mais elle permet aussi de stocker en hauteur, puisque nos robots montent jusqu’à 10 mètres. Les entrepôts peuvent être plus petits et donc situés plus près des centres-villes, avec donc, un temps de livraison plus court. Finalement, c’est l’ensemble du processus de livraison qui est accéléré, et c’est justement sur ce terrain que se battent les distributeurs et les e-commerçants aujourd’hui. »

15 M€ pour gagner l'Europe

Pour toucher davantage de clients désireux de battre leurs concurrents de vitesse, Exotec Solutions, qui ne communique ni son chiffre d'affaires, ni son prévisionnel, a levé 15 M€ avant l’été, auprès du fonds d’investissement Iris Capital, de 360 Capital Partners et de Breega, ses investisseurs historiques.

Cette deuxième levée de fonds, après une première de 3,3 M€ en 2016, va permettre à l’entreprise de suivre la demande et de financer son déploiement, dès 2019, dans plusieurs pays européens. Le déménagement dans ses nouveaux locaux, plus vaste, a également donné le véritable coup d'envoi de la production de ses robots, assemblés en interne.

Des premiers tests concluants

Exotec Solutions compte en fabriquer 200 cette année, et 1 000 en 2019, au fil de l’accélération de la commercialisation de sa solution. Pour l’heure, elle a été testée, avec succès, par Cdiscount, dans l’un de ses entrepôts bordelais, et la start-up a livré cet été un entrepôt équipé de 50 000 bacs, en région parisienne. « Nous proposons des contrats en full service, avec des garanties importantes sur la maintenance. Nous pouvons installer des équipes techniques chez le client, mais nous prévoyons aussi une équipe volante par région d’implantation, avec des temps de réaction très rapides en cas de souci », assure Renaud Heitz.

Exotec Solution compte 40 salariés, et prévoit d’embaucher 20 personnes d’ici la fin 2018. L’entreprise devrait compter une centaine de salariés fin 2019.

La solution d'Exotec pour les entrepôts comprend des bacs dotés de codes-barres, installés sur des racks montant jusqu'à 10 mètres. Les robots, qui peuvent porter jusqu'à 30 kg, vont chercher les marchandises à la demande et les amènent à l'opérateur, avant de les remettre en place.
La solution d'Exotec pour les entrepôts comprend des bacs dotés de codes-barres, installés sur des racks montant jusqu'à 10 mètres. Les robots, qui peuvent porter jusqu'à 30 kg, vont chercher les marchandises à la demande et les amènent à l'opérateur, avant de les remettre en place. — Photo : Exotec Solutions

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture