Morbihan

Événement

Trophées de l'Innovation et Oscars du Morbihan : les lauréats

Par Xavier Eveillé, le 29 juin 2018

Unis pour une même soirée. Le concours des Trophées de l'Innovation (CCI du Morbihan) et les Oscars du Morbihan (Ordre des Experts comptables de Bretagne) ont dévoilé au Quai 9 de Lanester leurs lauréats. Toutes les récompenses 2018 en chiffres-clés.

Les lauréats des Trophées de l'Innovation et des Oscars du Morbihan 2018.
Les lauréats des Trophées de l'Innovation et des Oscars du Morbihan 2018. — Photo : Xavier Eveillé

9. Comme 9e édition des Trophées de l'Innovation et comme Quai 9, le nouvel équipement culturel de l'agglomération lorientaise, à Lanester. Le Quai 9 a conjointement accueilli le 28 juin les Trophées de l'Innovation et les Oscars du Morbihan de l'Ordre des Experts comptables, dont c'était la première édition. 

1/3. C'est la part de marché en France du lauréat de l'Oscar de la "Croissance" Altho (chips Bret's). L'entreprise de Saint-Gérand est devenue en 22 ans l'une des majors du marché français et européen de la chips avec ses trois usines en Bretagne, en Ardèche et au Portugal. Sa croissance a atteint cette année un pic de 30 % de mai à mai. Altho (302 équivalents temps plein et un réseau de 265 agriculteurs) maîtrise toute la filière "des champs aux sachets" pour citer son dirigeant, Laurent Cavard. 

143. C'est le nombre de salariés qu'a formé le lauréat de l'Oscar de l'Innovation sociale et sociétale Multiplast. Le Vannetais a ouvert son centre de formation en juillet 2013 (certification en plasturgie composite). Le fabricant de bateaux de course au large, qui s'est diversifié dans l'aéronautique, la défense, les EMR et le bâtiment, emploie 80 personnes et a été rapidement confronté à des difficultés de recrutement. "J'ai fait le constat que la plupart des ETI [entreprises de taille intermédiaire] ont leur centre de formation. C'est indispensable pour grandir", explique le président de Multiplast, Dominique Dubois. Qualifié centre de formation interne, et donc non reconnu par les pouvoirs publics, le centre a bénéficié à son lancement du soutien de la filière aéronautique. 

75 %. C'est la part des quelque 27 M€ de chiffre d'affaires réalisée à l'export par le lauréat de l'Oscar du développement international Coriolis. L'entreprise de Quéven développe des solutions dans le composite pour l'industrie navale, l'aéronautique... Coriolis a ainsi été sélectionnée par l'avionneur Airbus pour la réalisation de fuselages. Les quatre cinquièmes des salariés de la PME de 100 salariés sont ingénieurs ou techniciens. Ils travaillent à la conception, fabrication et commercialisation de cellules robotisées pour faire du drapage de fibres directement sur pièces, dans les sites industriels clients. Coriolis est implantée en Allemagne, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada. "On en est encore aux balbutiements", glisse la dirigeante, Clémentine Gallet.

65. C'est le nombre de points de vente du lauréat du Trophée "Nouvel usage" Flocon. La jeune pousse s'est lancée en mars dernier depuis le Cours de Chazelles, à Lorient, après un lancement en production dans l'atelier relais de Châteauneuf-du-Faou. Le jeune duo Juliette Iserin et Géraldine Esnous conçoit une gamme de biscuits apéritifs bio et sans gluten, à haute valeur nutritive, à base de sel de Guérande, de graines de fenouil, de noix de cajou, de graines de sésame... Flocon a remporté le prix du public, un encouragement prometteur pour la TPE qui se développe en local dans les réseaux bio spécialisés et les épiceries fines.

10. C'est le nombre de comptes clients que chouchoutent Pauline Le Dreff, Stéphane Le Lionnais et David Guiodo, les trois associés de la société Dawizz, lauréats du Trophée "Nouveau produit". Depuis le PIBS de Vannes, Dawizz propose des solutions de cartographie de données pour l'industrie, l'IAA... "Vos données sont-elles une mine d'or ou un champ de ruine ?" Dawizz se charge de collecter et d'analyser tout ce qui peut l'être. L'entreprise a recruté un quatrième développeur en février et recherche un technico-commercial.

2 €. N'éditer que des livres à fort tirage au prix unique de 2 euros. C'est le pari osé du lauréat du Trophée "Marketing relation client" : la maison d'édition L'Avion de Papier, à Marzan. L'entrepreneur Benoît Fourmont, qui partage son temps entre son usine de café en Martinique et sa jeune maison d'édition morbihannaise, se lance dans l'édition jeunesse avec une approche de rupture : sélectionner, comme le bon grain de café, une dizaine de pépites littéraires et graphiques et les diffuser, à petit prix en grande quantité. L'éditeur se met au défi !

Les lauréats des Trophées de l'Innovation et des Oscars du Morbihan 2018.
Les lauréats des Trophées de l'Innovation et des Oscars du Morbihan 2018. — Photo : Xavier Eveillé

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.