Services

Thalos : Les fondateurs reprennent la main

Par Nicolas Mollé, le 07 octobre 2011

Télécoms maritimes Rachetant ses parts au groupe Geolink, deux des fondateurs de Thalos reprennent le contrôle de leur entreprise. Les vents sont porteurs pour ce spécialiste de la communication en haute mer.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Un retour aux sources. Pierre Monfort et Thierry Normant, deux des trois cofondateurs de l'expert en télécommunications maritimes Thalos, viennent d'en reprendre le contrôle capitalistique. Jusqu'ici, le groupe Geolink était actionnaire à 85% de l'entreprise basée à Ploemeur. Les dirigeants, respectivement directeur général et directeur technique, ont pu compter sur l'appui de deux business angels. Pierre Monfort et Thierry Normant détiennent désormais un peu plus de 50% de la holding de tête Holsat. Actionnaires majoritaires, ils contrôlent le conseil d'administration de la SAS Thalos.




Une "super Livebox"

Un petit bijou de technicité, devenu au fil des années partenaire de référence des professionnels de la pêche. Ses solutions de récolte des données de mesure sur océan sont utilisées par plus de 400 bateaux: thoniers, palangriers, chalutiers pélagiques ou même canneurs, des Seychelles à la côte équatorienne en passant par la mer du Japon. Des applications qui permettent notamment de repérer les zones maritimes les plus propices à la pêche en fonction de la présence de plancton. Les navires utilisateurs sont connectés à l'espace Créa à Ploemeur. Comme autant de terminaisons nerveuses à un cerveau. Mais le lobe cérébral principal de Thalos reste les télécoms par satellite. Grâce à une sorte de "super livebox", Ocean Post. «Cette solution permet d'agréger tous les besoins d'un bateau en termes de messagerie, de transferts de fichiers, de supervision», commente Pierre Monfort.




Maîtriser les factures

Thalos planche actuellement sur la nouvelle génération de son outil. Ocean Box permettra de réaliser du web compressé pour du chat, des e-mails, le suivi des communications téléphoniques... Elle permettra aussi aux cinq personnes chargées de la supervision à Ploemeur de prendre la main à distance sur les systèmes informatiques des bateaux en cas de difficulté. «Contrairement à ce qui se passe sur terre, l'accès satellite n'est pas illimité, pas question pour nos clients de recevoir des additions en milliers de dollars à la fin du mois», poursuit Pierre Monfort. «Nous leur offrons de la récurrence, une vision du contenu de leur facture et oeuvrons pour qu'ils n'aient pas de mauvaise surprise.» La Scapêche (Intermarché) vient de signer avec Thalos afin de mieux contrôler les flux de deux de ses bateaux.




De 5.000 à 100.000euros la prestation

Dernier pôle de Thalos: les bouées dérivantes des radeaux utilisés par les thoniers senneurs dans la zone tropicale. Thalos se charge de la commercialisation de ces équipements élaborés par Kannad à Guidel. Une activité très importante en matière de chiffre d'affaires, même si les trois segments d'activité sont quasi équivalents en terme de rentabilité. Le chiffre d'affaires de Thalos a néanmoins fléchi l'an dernier. «Nous avons baissé nos tarifs unitaires sur les bouées et les communications satellitaires. Il faut tenir compte de l'effet dollar car cette devise concerne plus de 50% de notre chiffre d'affaires», note Pierre Monfort. «Nous vendons à Taïwan, en Chine, aux États-Unis...» En fonction des options, un bateau peut s'équiper en Ocean Post ou Ocean Box pour moins de 5.000euros mais la technicité peut faire grimper le coût de la prestation à 100.000euros. «Une passerelle de thonier coûte un peu plus d'un million d'euros», rappelle Pierre Monfort. «Les fonctions communication sont critiques pour un bateau qui ne revient à son port d'attache que tous les deux mois.» Un caractère vital aggravé par la recrudescence des actes de piraterie maritime. Jusqu'ici relativement concentré sur sa niche de la pêche, Thalos réfléchit désormais à attaquer de nouveaux marchés.

Thalos



(Ploemeur) Directeur général: Pierre Monfort Chiffre d'affaires 2010: 6,02millions d'euros Effectif: 11 personnes Tél.: 02 97 88 18 00.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.