Lorient

Numérique

Interview Stratosfair : "Nous avons cinq data centers sur les rails d'ici 2022"

Entretien avec Bérenger Cadoret, fondateur de Stratosfair

Propos recueillis par Ségolène Mahias - 24 novembre 2021

Après une incubation au Hub Enerco de Locminé en 2020, la start-up Stratosfair a levé 550 000 euros pour développer ses data centers de proximité "à impact positif". Son premier site sortira de terre en 2022 à Lanester. 

L'équipe de Stratosfair, entreprise créée par Bérenger Cadoret (en haut à droite).
L'équipe de Stratosfair, entreprise créée par Bérenger Cadoret (en haut à droite). — Photo : Stratosfair

Stratosfair vient de lever 550 000 euros, qui sont vos investisseurs ?

Notre levée de fonds est faite avec un mix d’investisseurs privés dont des associés, des chefs d’entreprise ainsi qu’un pool bancaire composé du Crédit Mutuel de Bretagne, du Crédit Agricole du Morbihan, la BNP. Plus précisément, il y a aujourd’hui dix associés qui apportent aussi leurs compétences financières et commerciales, par exemple. Je demeure majoritaire au capital. Stratosfair est une jeune entreprise qui compte déjà six salariés, un stagiaire et nous ouvrons deux postes d’alternants sur des fonctions commerciales, marketing et communication pour nous accompagner dans notre développement.

Ce tour de table vous permet de construire votre premier data center...

Effectivement, nous venons de signer avec Cegelec, qui nous accompagne techniquement pour la construction de notre premier data center à Lanester. Le permis de construire a été accordé. Les travaux débutent et il devrait être livré d’ici fin mars, début avril 2022. La surface sera de 100 à 150 mètres carrés, en modulaire car nous avons opté pour quatre containers recyclés. Cela correspond à notre vision du data center de proximité et décarboné. Notre site va fonctionner à partir d’énergies renouvelables. Il sera notamment équipé de panneaux solaires et alimenté avec des énergies vertes. À terme, notre data center pourrait également être approvisionné par une centrale à hydrogène. L’énergie que nous allons consommer va être réutilisée par une serre agricole voisine.

Où en est la commercialisation des espaces de stockage de votre data center ?

70 % de notre premier container est déjà commercialisé auprès de collectivités ou de sociétés informatiques. Nous voyons que, localement, nous répondons aux attentes des entreprises et des collectivités afin qu’elles disposent d’une solution complète d’hébergement de matériel et du cloud. C’est aussi un atout pour l’attractivité d’un territoire car il y a une demande forte des clients afin de connaître le lieu de stockage de leurs données, le bilan carbone des data centers… Tout ceci associé à des salons auxquels nous avons participé fait que le démarrage est très positif. Stratosfair est aujourd’hui le seul acteur français à proposer des data centers de proximité à impact positif.

Vous quittez Locminé pour Lorient, aussi bien pour vos bureaux que pour ce projet de data center, pourquoi ?

Pour des raisons techniques, il nous fallait un débit très performant. Nous avons également reçu beaucoup d’accompagnement de réseaux et de dirigeants lorientais comme Gildas Laudren (Laudren Électronique) à qui nous allons louer le terrain où sera construit ce site pilote. Nous installons le data center et nos bureaux au sein de la pépinière Technellys à Lanester. Nous sommes six et devrions être dix au premier trimestre 2022. Notre siège social demeure, lui, à Locminé.

Pourquoi lancer une opération de crowdfunding après votre levée de fonds ?

Nous démarrons une opération de crowdfunding pour un montant de 100 000 euros pour nous permettre de financer nos nouveaux postes ainsi que l'offre commerciale que nous mettons en place. Ce sera une offre en prêt et non en capital. L’objectif est de constituer une communauté d’ambassadeurs et d’élargir notre base clients.

Quelle est votre feuille de route à moyen et plus long terme ?

D’ici fin 2022, nous devions avoir cinq sites en construction et en projet pour respecter nos objectifs de croissance. En effet, outre notre activité de location de baies informatiques et d’espaces de stockage cloud, nous proposons une offre clé en main pour des data centers incluant les études nécessaires, la construction et l’exploitation. Cette offre s’adresse à des collectivités, des industriels, des parcs d’activités, des entreprises de services… Actuellement, des contacts sont bien avancés sur ce sujet avec des métropoles et des agglomérations de l’Ouest. Notre présence au Forum Économique Breton et à Innopolis (le salon des innovations territoriales) a débouché sur des demandes de pré-réservations. Nous ne nous sommes pas mis d’objectifs. Nous ferons des data centers là où nous pourrons avoir des sources de production d’énergies à proximité immédiate. En 2022, nous devrions réaliser 250 à 300 000 euros de chiffre d’affaires.

L'équipe de Stratosfair, entreprise créée par Bérenger Cadoret (en haut à droite).
L'équipe de Stratosfair, entreprise créée par Bérenger Cadoret (en haut à droite). — Photo : Stratosfair

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail