Morbihan

Formation

Sofis investit 2,3 millions d'euros à Belz

Par Ségolène Mahias, le 03 avril 2015

Sofis, l'organisme de formation professionnelle en santé et sécurité au travail gagne Belz. En investissant 2,3 millions d'euros, elle se donne les moyens de poursuivre sa forte croissance.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Notre déménagement ? Une vraie urgence ! » Dirigeants de Sofis à Etel, Dany Varlet et Véronique Thomas suivent de près l'avancée du chantier de leur futur siège social qui sera situé à Belz. Plus possible en effet pour l'entreprise de formation en santé et sécurité au travail de poursuivre sa croissance dans ses locaux actuels.

1 800 m² de locaux et une salle de fitness

Arrivé au terme de l'optimisation du site d'Etel, le duo de dirigeants a opté pour une implantation sur la zone du Suroit, à Belz, à quelques kilomètres de son siège social actuel. Un projet dont l'investissement atteint 2,3 millions d'euros. « Nous disposerons d'un bâtiment de 1 800 m² sur trois niveaux avec 40 bureaux, cinq salles de formation et un hangar. » Partisans d'un management très « horizontalisé », Dany Varlet et Véronique Thomas ont décidé d'avoir une salle de fitness dans leur bâtiment.

84 % de croissance en 2013

Le nouvel outil de Sofis devrait être livré en octobre prochain. La société disposera donc sous peu de l'espace suffisant pour accueillir ses nouveaux collaborateurs. 25 interviennent actuellement au siège et l'effectif global grimpe à 580 formateurs vacataires soit quelque 52 équivalents temps plein. « En 2013, nous avons formé quelque 365 000 stagiaires soit quelque 32 000 sessions de formations organisées en France. » Habituée des croissances à deux chiffres et de la rentabilité, Sofis a performé en 2013 avec une hausse de 84 % de son activité. Un chiffre qui s'explique notamment par un nouveau marché décroché auprès du ministère de la Défense. Sofis assure désormais une partie des formations des journées d'appel à la défense. « C'est pour nous une belle référence. Nous comptons beaucoup de clients nationaux. Sur nos 4 millions d'euros de chiffre d'affaires, 70 % sont réalisés dans le secteur public et 30 % dans le secteur privé. ». Au rang des 300 clients de l'entreprise, on retrouve trois ministères, la DGA, la SNCF, Air France, Chanel, La Poste, etc. Pour 2015, l'objectif est de rétablir une certaine proportionnalité dans la clientèle. Pour ce faire : deux recrutements de commerciaux pour le secteur privé ont été effectués et deux autres sont en cours. Pour cette année sept recrutements sont prévus au siège et cinq formateurs. Les prévisions de croissance du volume d'affaires se situent entre 9 et 10 %. De quoi conforter la place de Sofis au sein du réseau BPI Excellence.

Parts de marché à gagner en région

Outre le nouveau siège social, Sofis se prépare à une année 2015 riche de perspectives. La première renvoie aussi au nouveau bâtiment. « En fait, nous travaillons peu localement. Nous avons une vraie carte à jouer sur ce positionnement. Cela nous amène à réfléchir également sur notre mode de communication. Nous pensons également que notre nouveau site de Belz nous donnera sans doute plus de visibilité. » Outre des visées régionales, Sofis n'exclut pas à long terme de s'étendre aux pays francophones même si les contraintes réglementaires diffèrent.

Naissance de Global S

Dimensionnée pour l'avenir, la PME s'est également structurée depuis janvier. Elle a donné naissance à un groupe chapeauté par la holding Global S. À l'intérieur, cinq composantes : Sofis, Fordef dédiée au monde de la défense, Forsim spécialisée dans le médical et deux autres entités qui seront présentées avant l'été. « L'une sera positionnée sur des programmes de formation à tarifs compétitifs et l'autre concernera l'édition. »

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.