Bretagne

Formation

Sofis : Ancrage confirmé dans le Morbihan

Par Ségolène Mahias, le 08 janvier 2016

Sofis s'est installée dans son nouveau siège social de Belz avec ses quarante salariés. Un investissement de 2,3 millions d'euros pour l'organisme de formation professionnelle en santé et sécurité au travail. Prochains projets : recruter et se développer sur le volet des entreprises.

Véronique Thomas, sur les terrasses du siège social éco-responsable de Belz, zone du Suroît.
Véronique Thomas, sur les terrasses du siège social éco-responsable de Belz, zone du Suroît. — Photo : Xavier Eveillé

Ses clients sont des fleurons de l'économie française ou de grands ministères. Pourtant Sofis, l'organisme de formation professionnelle en santé et sécurité au travail, a choisi Belz, près d'Auray pour construire son nouveau siège social qui abritera sa croissance. L'entreprise a investi 2,3 millions d'euros pour sa nouvelle implantation éco-responsable avec récupération des eaux de pluie, présence de capteurs pour gérer au mieux les consommations énergétiques...

27 % de croissance

« Nous nous sommes installés dans nos nouveaux locaux depuis mi-novembre. Sofis est établi sur 1.800 m², avec une quarantaine de bureaux, trois salles de formation, un lieu de stockage et prochainement une salle de fitness », détaille Véronique Thomas, dirigeante de l'entreprise avec Dany Varlet. Précédemment installée à Etel, Sofis n'a cessé de connaître de fortes croissances ces dernières années. Après les 84 % de hausse d'activité en 2013. « Notre dernier exercice s'établit à 4,7 millions d'euros de chiffre d'affaires soit une croissance de 27 % », précise Véronique Thomas.

En mode recrutements

La feuille de route de l'entreprise est claire pour 2016. Elle passe par des recrutements pour accompagner son essor. Au sein du service opérationnel de Sofis, une ou deux embauches sont prévues. « Quatre formateurs ont aussi été recrutés. Nous devrions être sur une dizaine d'embauches sur l'année. » Le service commercial est aussi étoffé. « Nous sommes passés de deux à six personnes pour le plateau commercial. Il y aura un axe double de développement : en local où nous devons gagner en notoriété. Sofis se met également en quête de commerciaux grands comptes. » Pour 2016, l'accent sera mis sur l'essor du portefeuille de clients privés dans l'optique d'atteindre une répartition du CA à 50 - 50 « contre 70 % pour le secteur public et 30 % pour le privé actuellement. »

Dans cette optique de développement endogène, le centre de formation prévoit de recevoir des chefs d'entreprises ou les représentants QSE locaux.

Développer le local

Une activité supplémentaire va être proposée. Elle s'articule autour du conseil aux entreprises autour de l'évaluation des risques professionnels. « C'est une demande que nous avons. Elle s'explique notamment par l'évolution constante de la réglementation », souligne Véronique Thomas. D'autres projets se dessinent à moyen terme.

Des projets à Paris

Sofis envisage d'ici deux à trois ans d'avoir ses propres locaux à Paris. À l'heure actuelle, l'entreprise assure déjà bon nombre de sessions de formations à Paris mais dans des locaux tiers. « Le plan c'est de consolider à Belz, au sein de notre siège social, où si nécessaire il y a des possibilités d'extension, avant de faire un investissement à Paris. » Dans le même temps, la société est aussi en veille d'opportunités de croissance externe. Aujourd'hui composante majeure de la holding Global S, Sofis compte une petite sœur : Mediaprev. Cette société d'édition commercialise des supports de formation liés à la santé et à la sécurité à destination de formateurs ou d'entreprises. Du matériel comme des défibrillateurs seront vendus et des formations en e-learning seront proposées.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail