Lorient

Mer

SerEnMar (Ship as a Service) investit pour élargir son offre

Par Xavier Eveillé, le 14 mars 2019

La jeune société de Lorient SerEnMar développe ses services dans le soutien opérationnel aux missions scientifiques en mer. Fondée en 2016, la start-up emploie déjà 5 personnes et vise 12 salariés à moyen terme. De nouveaux investissements sont en vue pour accompagner son développement.

Session de formation sur un bateau de la société d'ingénierie maritime SerEnMar (Ship as a service) à Lorient
La société d'ingénierie maritime SerEnMar (sous la marque Ship as a service) va investir dans de nouveaux bateaux et pousser les murs à Lorient. — Photo : Ship as a service

Créée autour d’Hervé Allaire et de deux associés opérationnels, la société d'ingénierie de services maritimes SerEnMar s'est spécialisée dans les services de soutien opérationnel pour des missions scientifiques (logistique, gestion de contrats d'affrètement...). Avec sa marque Ship as a Service, elle « offre des opérations clé en main autour des enjeux d’acquisition et de partage des données issues du milieu marin », résume Hervé Allaire, le dirigeant de la PME lorientaise. Elle s’est dotée pour cela d’un bateau d’intervention rapide certifié, le Sterenn Glaz.

Fondée en 2016, SerEnMar a déjà effectué plusieurs missions scientifiques et également assuré l’exploitation technique de petites vedettes d'intervention pour le groupe français CGG, spécialisé dans le sismique. Ancien cadre de l’État-Major des Fusiliers marins et commandos à Lorient puis directeur régional pour Voltais (Eren) et pour la coentreprise de Total et EDF Sunzil, Hervé Allaire a choisi de développer des contrats de service plutôt que de l’affrètement classique pour mieux coller à la demande et aux attentes des scientifiques : « C’est une société de gestion de projets taillé pour ce type de missions. »

Vent d'investissements

L’année 2019 promet d’être chargée avec l’acquisition d’un nouveau bateau projetable de type vedette, d’un navire de service plus autonome et d’un robot sous-marin téléopéré. Les investissements sont conséquents : 50 000 euros ont déjà été investis pour "refiter" le Sterenn Glaz. Une avance remboursable de 300 000 euros a été octroyée par la Région Bretagne, complétée par une subvention de 60 000 euros afin d’engager la suite des investissements. La SAS ne communique pas encore son chiffre d’affaires : « Trop tôt car nous mobilisons aussi beaucoup de fonds propres », tranche simplement Hervé Allaire.

Export de services dans quatre pays

L’entreprise vise la création à moyen terme de douze CDI. Cinq postes qualifiés ont donc d’ores et déjà été créés : un ingénieur de projet maritime, un ingénieur hydrographe, un commandant de bateau, un superviseur instruction et un expert maritime. « La formation a pris rapidement une place importante dans notre offre aux côtés des missions océanographiques et scientifiques. Environ un tiers de l’effectif et de l'activité de l’assistance technique sont mobilisés pour faire de la formation sur une vingtaine de bateaux dans quatre pays. » 2019 sera aussi consacrée à la recherche de nouveaux bureaux, « toujours près du port de pêche de Lorient ». SerEnMar recherche des locaux permettant également d’héberger des équipements de plus en plus nombreux.

Synergies avec Ismer

La société a également signé un partenariat avec la PME lorientaise de travaux maritimes et sous-marins Ismer, dirigée par Didier Bazin, pour proposer et fournir des solutions conjointes dans l’affrètement et les services maritimes. « L’un apporte ses capacités de gestion de projet, d’ingénierie et d’intégration ; l’autre ses moyens d’intervention. » SerEnMar a également intégré, fin 2018, le Village by CA Morbihan.

Session de formation sur un bateau de la société d'ingénierie maritime SerEnMar (Ship as a service) à Lorient
La société d'ingénierie maritime SerEnMar (sous la marque Ship as a service) va investir dans de nouveaux bateaux et pousser les murs à Lorient. — Photo : Ship as a service

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.